Même affaibli, Emmanuel Macron se montre féroce !

0
90

En ce moment, les cas de Coronavirus sont en train de remonter en flèche dans notre pays. Cette montée en flèche s’explique de plusieurs manières, tout bonnement le froid y est sûrement pour quelque chose. 

Il y a quelques semaines, les scientifiques faisaient  une corrélation entre l’apparition d’une vague de froid sur l’Europe avec la hausse du nombre de cas de Coronavirus malgré un début de baisse. 

La deuxième raison, ce sont les fêtes de fin d’année. En effet, à l’occasion de celles-ci, nous avons vu des proches, parfois éloignés, et tout ce brassage est bien entendu propice à une circulation plus rapide du virus. 

Enfin, le dernier point qui peut expliquer cette hausse, c’est l’arrivée de la souche britannique du virus qu’ils semblent être bien plus contagieuse. Les scientifiques estiment qu’elle se propage 50 à 70% mieux ! 

D’ailleurs la réaction du gouvernement ne s’est pas fait attendre bien longtemps. Celui-ci a déclaré que les départements du nord-est de la France, le plus touché pour le moment, verraient le couvre-feu renforcé à partir du 2 janvier. 

Il a participé aux débats

Mais parmi les personnes infectées en ce moment, il y en a une qui a fait plus de bruit que les autres. Il y a une grosse semaine, l’Élysée annonçait via un communiqué la contamination d’Emmanuel Macron. 

Une mauvaise nouvelle pour lui alors qu’étaient en train de se discuter les accords de sortie de l’Union européenne de la Grande-Bretagne suite au Brexit. Des accords très attendus et où la France pourrait perdre gros. 

Alors, pas le choix, malgré la fatigue et la maladie, Emmanuel Macron a dû prendre part aux négociations depuis la chambre dans laquelle il était isolé pour être sûr de ne contaminer personne. 

Selon le Canard Enchaîné, le président n’a d’ailleurs pas hésité à taper du poing sur la table pour défendre les interprètes du pays, ce malgré la fatigue engendrée par le Coronavirus ! Il a ainsi clamé qu’il était prêt à aller au “no deal” si certaines propositions n’étaient pas revues. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici