Accueil Actualités Michel Drucker infidélité – Dany Saval n’a rien vu venir !

Michel Drucker infidélité – Dany Saval n’a rien vu venir !

0
173

Michel Drucker a entretenu deux ans durant une aventure singulière avec une femme écrivain.

Marié depuis 1973 à Dany Saval, comédienne, le présentateur le plus âgé du PAF parle de son épouse comme de la femme de sa vie. Mais cette dernière par contre n’en était pas à son premier mariage mais au quatrième. Lorsqu’elle rencontre Michel Drucker, elle est déjà maman d’une petite fille,  Stefanie, née en 1965 de son union avec Maurice Jarre.

L’animateur de Vivement Dimanche l’adopte comme son propre enfant. Et plus tard en 1979, le couple accueille un jeune réfugié indochinois, Yleng, âgé de seize ans. Michel Drucker ne songera lui-même pas à avoir des enfants avec sa femme. Toutefois, le couple reste très attaché l’un l’autre, même si une aventure a failli se mettre entre eux.

Le présentateur qui a passé plusieurs mois à l’hôpital l’année dernière et a failli perdre l’une de ses jambes, aurait eu une histoire avec l’écrivaine Calixthe Beyala. L’auteure en parle dans son livre L’homme qui m’a promis le paradis. Une « idylle » qui remonte autour de l’année 2000 et qui a attiré l’attention de plusieurs internautes.

« Ils font le couple idéal et pourtant dans les années 2000, il a habité avec une écrivain Calixthe Beyala, pendant 2 années. Il avait pourtant fait la promesse de demander le divorce et au final, devant la menace de sa conjointe et de son producteur, il l’a abandonnée, privilégiant son métier. Il n’a pas osé le lui annoncer en face, il passait plutôt par le biais d’un individu. Cette dernière a relaté leur aventure avec un livre : ‘L’homme qui m’a promis le ciel’ », a écrit  en commentaire d’un article un internaute sur le couple soudé que forment Michel Drucker et Dany Saval.

En réalité, la relation  Calixthe Beyala – Michel Drucker est une affaire de tribunaux. Deux ans après la sortie de son livre en 2007, l’auteure attaque le présentateur en justice. Elle réclame son paiement pour sa  participation à l’un des ouvrages de ce dernier, jamais édit. La première instance qui se tient en juin 2009 donne raison à Michel Drucker.

Mais l’écrivaine refuse d’abandonner et fait appel de la décision de justice. En janvier 2011, le verdict tombe et cette fois, Michel Drucker perd et doit lui payer 40 000 euros de dommages et intérêts. Cette histoire qui aujourd’hui appartient au passé n’a cependant pas ébranlé l’animateur de France 2, encore moins son mariage qui dure depuis plus de quatre décennies maintenant.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici