Michel Drucker, la fin est proche !

0
12

Le célèbre animateur de France 2 a passé une période extrêmement douloureuse. Hospitalisé en octobre dernier, en raison d’un problème au niveau cardiaque, il a bien cru qu’il ne sortirait jamais la tête de l’eau. Il faut dire qu’il a frôlé la mort. L’opération a duré plus de huit heures et sa convalescence a été très difficile.

Le mari de Dany Saval reste marqué par ce drame. « Je suis un miraculé, comme disent les cardiologues. J’ai eu une suite de pépins cardiaques. Mais j’ai le moral. Je vais même plutôt bien pour quelqu’un qui a évité la catastrophe. J’ai cru que j’aurais de graves séquelles après une si lourde opération. J’ai pensé que je terminerai ma vie au ralenti et ne plus jamais refaire mon métier », a-t-il indiqué.

Avant d’ajouter : « Cet été, en Provence, j’étais très fatigué, j’avais de la fièvre tous les jours. Ça m’inquiétait. Fin août, le professeur Alain Hagege, chef du service de cardiologie de l’hôpital Georges-Pompidou, et Michel Desnos, son prédécesseur, m’ont fait rentrer d’urgence à Paris. Dans les bilans sanguins, on a tout de suite vu qu’il y avait un foyer infectieux, provenant de la bouche à la suite d’un soin dentaire. La bactérie, apparemment pas trop méchante, a infecté le cœur et provoqué une septicémie. (…) Une période que j’ai gardée secrète. ».

Récemment, le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur Michel Drucker et livre des nouvelles peu réjouissantes sur la star du petit écran. « Ses jours seraient comptés », selon nos confrères, qui soulignent un état de santé particulièrement préoccupant.

L’animateur aurait un peu trop forcé, pensant que son état de santé était au sommet. Pendant les vacances, dans sa maison du sud de la France, il aurait fait plusieurs heures de vélo par jour, sans compter des séances de natation intensive dans sa jolie piscine. Des efforts qui auraient engendré de graves problèmes à son corps, qui a surtout besoin en ce moment d’un repos.

Mais le pire, c’est que Michel Drucker a appris récemment que ses jours étaient comptés sur le petit écran. En effet, celui qui présente ‘Vivement Dimanche’ depuis plus de quatre décennies a appris que France 2 hésiterait à renouveler son contrat de deux ans, qui se termine bientôt. Un coup de poignard, qu’il a beaucoup de mal à accepté. D’autant plus que récemment, il avait annoncé qu’il souhaitait prendre sa retraite qu’à partir de 90 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici