Michel Drucker : la sentence de ses cardiologues est tombée et c’est stupéfiant !

0
5230

L’animateur de 78 ans vedette de France 2, Michel Drucker a passé une période très difficile. L’animateur vedette de France 2 a vécu un véritable calvaire. Récemment, le mari de Dany Saval a expliqué l’expérience douloureuse à laquelle il a dû faire face. C’est lors d’un entretien accordé à nos confrères du Parisien, que Michel Drucker a évoqué son opération du cœur pour laquelle il a été hospitalisé durant trois mois. A l’origine, il avait été hospitalisé «pour une endocardite infectieuse», puis il a subit par la suite un triple pontage. Enfin, sa cicatrice s’est infectée.

Le célèbre animateur de France 2, est passée à deux doigts de la mort. «Je suis un miraculé », a-t-il confié avec beaucoup de transparence. Michel Drucker a fait des confidences étonnantes sur son hospitalisation. « J’ai cru que j’aurais de graves séquelles après une si lourde opération. J’ai pensé que je terminerai ma vie au ralenti et ne plus jamais refaire mon métier », a -t-il confié.

En outre, à la suite de son intervention chirurgicale, le présentateur a contracté un staphylocoque, qui avait « touché l’artère de [sa] jambe droite, qu’on aurait pu amputer». Par la suite, les docteurs ont été obligés de faire en urgence un triple pontage. «C’est un voyage que je ne suis pas près d’oublier. On découvre l’humilité, la solitude, le silence. Car avec le Covid, je n’avais pratiquement pas de visite. Pendant trois mois, et c’est encore le cas, je ne croise que des regards, tout le monde est masqué» ,a-t-il indiqué.

Avant de poursuivre : «La moindre quinte de toux, c’est une horreur. C’est toute la cage thoracique qui est douloureuse. Je réapprends à marcher. Intellectuellement, je découvre que je n’ai pas tout perdu. La voix revient, les mots arrivent. En principe, la semaine prochaine, je vais pouvoir rentrer chez moi. J’ai encore deux mois de rééducation ».

Lors d’un échange téléphonique avec l’émission « Enfants de la Télé », Michel Drucker a rassuré ses fans, en donnant de ses nouvelles. « J’ai découvert des émissions que je ne regardais pas en temps normal, parce que le matin je ne regarde pas toujours la télévision. Donc j’ai beaucoup regardé la télé et puis je vous regarde chaque dimanche avec plaisir parce que tous vos souvenirs, eh bien, je les ai partagés aussi. », a-t-il confié.

Avant d’ajouter : « Les cardiologues m’ont assuré que si je continuais à bien faire cette rééducation, je pourrais peut-être revenir sur mon canapé à la fin du mois de mars. Je ne pense qu’à ça. ». Si sa convalescence continue à bien se passer, il pourrait retrouver l’antenne à la fin du mois de janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici