Michel Sardou effrayé par Jean-Luc Mélenchon : il sort les griffes !

0
14

Le célèbre chanteur et acteur, Michel Sardou est une icone emblématique sur la scène française. L’artiste émérite a vendu des millions de disques au cours de sa carrière et a marqué toute une génération avec ses titres hors normes. Si le père de famille a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie privée, il lui arrive parfois de livrer le fond de sa pensée.

Autant vous dire, que celui qui rencontre un carton avec ses pièces de théâtre, est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. En effet, un sujet lui tient particulièrement à coeur, c’est celui de la politique. D’ailleurs, il ne mâche pas ses mots envers la politiques d’Emmanuel Macron, qui considère « dévastatrice ».

« Il n’est pas charismatique (…) C’est un très mauvais acteur, il est froid, il est plat. C’est une tanche (une personne incompétente) », a confié le père de famille. Celui-ci a poursuivi qu’il a voté pour Emmanuel Macron « par défaut ». « Il est évident que je ne vais pas voter pour Le Pen, elle ne dit que des conneries », a-t-il indiqué.

Avant de poursuivre : « Je hais cette époque, je hais ce siècle, je n’aime pas du tout car on n’a plus aucune liberté. Dans les années 70-80, on fumait, on faisait l’amour, on roulait vite, on pouvait boire. le théâtre marchait, les affaires marchaient. Mais maintenant tout est des réseaux sociaux ridicules où des gens s’expriment quelques fois bien, mais très souvent, c’est des abrutis ».

Récemment le magazine people Ici Paris a consacré un dossier sur le célèbre chanteur et livre des nouvelles étonnantes à son sujet. Selon la publication, Michel Sardou envisagerait de quitter le pays, si Jean-Luc Mélanchon prendrait les commandes du pays. Encore une fois, il n’a pas mâché ses mots envers Jean-Luc Mélenchon, qu’il ne semble pas porter dans son coeur.

«S’il gagne, je me tire. Ou alors je déclare la Normandie duché et je mets des barrières partout. Vous écoutez Mélenchon promettre la retraite à 60 ans, le Smic à 2000 euros ? Tout le monde sait que c’est impossible !», a-t-il lâché.

La réponse du président de la France Insoumise a été sans équivoque, lors de son passage au micro de France Info. «Il y a beaucoup de Français qui l’aiment, il fait partie du patrimoine. Ça lui plaît ou ne lui plaît pas, mais c’est comme ça. Et puis lui-même, il aime son pays. Je vous rappelle quand même : ‘Ne m’appelez plus jamais France’. Donc je vais lui dire : ne faites pas ça !», a indiqué Jean-Luc Mélenchon.

Laisser un commentaire