Michel Sardou en couple avec Anne Marie-Perier : la fin d’une idylle passionnée

0
1213

Michel Sardou est une icone indétrônable de la chanson française. La star qui n’hésite pas à dire le fond de sa pensée quelque soit la situation, a marqué les esprits avec ses chansons magnifiques. Si désormais sa carrière artistique atteint des sommets, au niveau personnel, il doit faire face à une zone de turbulence.

L’hebdomadaire France Dimanche a publié un dossier sur l’artiste émérite et fait des confidences préoccupantes à son égard. D’après le magazine people, celui qui s’est lancé récemment dans le théâtre, doit faire face à des frictions avec sa femme de longue date, la journaliste Anne-Marie Périer. Il faut dire que les confinements à répétition auraient eu de terribles répercussions sur leur relation.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Au cours du temps, sa femme a su s’adapter à sa personnalité haute en couleur. « Il n’est pas facile à vivre. Ses emportements sont en deux temps : il se met en boule, se calme, puis une demi-heure après, en remet une couche. Ce n’est pas dans sa nature de régler des comptes. Michel a la gentillesse de son père et le clapet de sa mère. Ça fait une bonne personne », a-t-elle confié.

Récemment, la star a fait un choix stupéfiant, qu’il estime irrévocable. « Quand je prend une décision, je la prend définitivement », a réagi Michel Sardou, au sujet de sa carrière. Effet, celui qui rencontre un succès indéniable au théâtre de Paris, avec la pièce, ‘N’écoutez pas, Mesdames’, a décidé d’arrêter la chanson. Ceci a beaucoup choqué ses nombreux fans.

« Non c’est fini, vraiment. D’abord, je n’aime pas mentir, je ne mens pas et quand je leur dis au revoir, c’est pas pour revenir après. Parce qu’ils vont se dire, c’est un coup de pub qu’il s’est fait. J’ai pas envie de pub, j’ai pas besoin. J’ai passé 53 ans à chanter, des années merveilleuses, maintenant je me consacre à ce que j’aime aussi, c’est le théâtre », a-t-il révélé.

Avant de souligner : « Quand vous dites quelque chose, il faut s’y tenir ! Je me suis arrêté pour une raison véritable: pas parce que j’en avais assez de chanter, mais tout simplement parce que la voix baisse avec l’âge. Toutes mes chansons sont composées sur des tessitures énormes. Si je vous chante le Connemara trois tons en dessous, ce n’est pas la même chanson. C’est pour. Ça que je n’ai pas de regret, et en plus, j’ai le théâtre, je m’amuse beaucoup ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici