Mimie Mathy, vit à un calvaire, on veut « la détruire »

0
58

L’héroïne de Joséphine, ange gardien traverserait une mauvaise passe à cause des critiques qui fusent contre elle.

Le magazine France Dimanche rapporte les confidences de la comédienne sur le mal-être créé chez par les critiques, jugées gratuites, des internautes à son sujet. Mimie Mathy, qui se compte parmi les personnalités préférées des Français, parmi lesquelles on retrouve aussi Sophie Marceau et Jean-Jacques Goldman, fait face à une menace.

La publication parle de la « plus sombre des menaces » et évoque les rumeurs la concernant. Notamment celle de cet anonyme qui indiquait sur les réseaux sociaux qu’elle avait frappé un individu avec du papier hygiénique. Blessée par cette accusation, Mimie Mathy avait décidé de rétablir la vérité.  

« Ces derniers jours, une certaine personne s’est ‘amusée’ à faire circuler sur Twitter une rumeur sur une prétendue agression de ma part. Dans une ville où je ne suis jamais allée », livrait la comédienne sur Twitter. Elle prenait ensuite le temps de relever les conséquences, sur sa vie, de cet acte qui peut  paraitre anodin mais est loin de l’être. 

« Cette rumeur a entrainé des milliers de réactions violentes et menaces, pour le coup infondées et sans aucune vérification sur les prétendus faits…[…] Bien que la personne concernée se soit finalement excusée de ce canular, et ait supprimé son compte, ce genre de blague de très mauvais goût, m’attriste profondément », affirmait Mimie Mathy.

« Réfléchissez un minimum aux conséquences de vos actes avant de poster et/ou réagir à ce type de posts », invitait l’actrice de 64 ans, visiblement agacée. Pour elle, ce ne peut-être que la jalousie qui a guidé la personne qui a réalisé ce post, sans que celle-ci ne tienne compte de la véracité des faits et des conséquences que cela pourrait avoir. 

Il était aussi possible de suivre sur la chaîne Internet Real Life la réaction de Mimie Mathy. « Pourquoi, quand quelqu’un réussit, il y a toujours une jalousie de la part de certains? Donc, il faut démolir la personne qui donne une image d’être bien dans ses baskets. Et ce n’est pas mon image. Moi, je suis bien dans mes baskets », aurait-elle déclaré.

Laisser un commentaire