Mylène Demongeot, après avoir frôlé la mort à cause du Covid-19, elle révèle souffrir d’un cancer

0
86

Infectée par le covid-19 auquel elle a échappée de peu, l’actrice se retrouve face à de nouveaux problèmes de santé.

Mylène Demongeot a lutté de toutes ses forces l’année 2019 contre un cancer pour lequel elle a été soumise à un lourd traitement. Elle s’était réjouie dans les colonnes de France Dimanche de sa victoire sur la maladie malgré quelques  effets secondaires qui subsistaient. « C’était affreux. Je l’ai très mal vécue. Après les premières séances de chimio, mes cheveux ont commencé à tomber par poignées, si vous aviez vu ça, c’était abominable », exprimait la comédienne.

Mais sa santé ne lui donne aucun répit. En mars 2020, Mylène Demongeot tombe de nouveau malade. Cette fois, elle a contracté le Covid-19 sous une forme grave. Bien que le traitement du Professeur Didier Raoult ne fait pas l’unanimité, Mylène Demongeot affirme que c’est ce dernier qui lui a permis de guérir.

Elle prévoit d’ailleurs d’en faire le témoignage dans son livre Merci Raoult, en cours d’écriture. « Atteinte du Covid l’an dernier et condamnée par les médecins qui ne donnaient pas cher de ma peau, je m’en suis sortie parce qu’on m’a administré le traitement de Raoult. (…) et en quinze jours, j’ai été tirée d’affaire. Je suis sortie de l’hôpital le 9 avril 2020, guérie », a-t-elle expliqué dans les colonnes de France Dimanche.

Mais alors qu’elle commence à se remette de ces assauts répétés contre sa santé, et qu’elle n’a totalement pas encore retrouvé l’usage de ses jambes, car elle doit encore marcher en s’appuyant sur une canne, l’actrice fait face à un nouveau challenge sur le plan sanitaire. « Je suis actuellement à Paris pour soigner une récidive de mon cancer du péritoine », révèle-t-elle.

« Le médecin m’a dit que ça reste dormant dans l’organisme et que ça peut revenir, de temps à autre. Et là, c’est reparti », poursuit Mylène Demongeot qui pour se soigner est rentrée du Sénégal où elle demeurait depuis le mois de janvier. « J’ai du coup regagné mon pied-à-terre parisien pour de nouvelles séances de chimio », a-t-elle expliqué.  

Une nouvelle épreuve que la célèbre comédienne de Camping compte bien affronter avec optimisme. « Mais ça va, je suis contente d’en faire, car je sens que ça me fait vraiment du bien (…) On peut se dire que c’est un poison qui vous tue, eh bien moi, il me fait du bien pour le moment, ce poison », a-t-elle affirmé.

Laisser un commentaire