Nabilla grossesse en cours, dépressive, elle vit un calvaire …

0
350

Nabilla Benattia, qui attend son deuxième enfant, serait aux prises avec une dépression. Elle pleurerait abondamment. 


La magazine Voici qui s’est intéressé à l’épouse de Thomas Vergara dans son dernier numéro, s’est interrogé sur une rumeur qui l’affirme en proie à une sérieuse dépression. « Elle pleure beaucoup en ce moment, notre reine des réseaux », a indiqué la publication selon laquelle la dernière crise de la star de téléréalité remonterait à peu de jours.


« Nostalgique de ces deux ans passés trop vite, elle a littéralement craqué devant les prouesses de son fils. Et en plus, il ne met plus de couche! Ca fait beaucoup à digérer », poursuit l’hebdomadaire. Cette information cependant ne reflèterait pas la réalité. Nabilla Benattia ferait en fait face à une grande sensibilité en raison de ses hormones de grossesse. 


L’ancienne participante des Anges, qui est de retour sur le petit écran, à travers son émission Sans filtre qui se présente sous le format d’un docu-réalité et est disponible sur Amazon Prime Vidéo, ne se laisse cependant pas démonter. Elle trouve encore du temps pour partager avec ses fans au sujet de son quotidien. 

Elle a récemment dévoilé sur Snapchat qu’elle devrait, dans peu de temps, retourner en prison. La jeune maman avait été arrêtée puis incarcérée en décembre 2014, pour avoir poignardé son mari Thomas Vergara. Libérée quelques jours plus tard, elle fut tout de même condamnée à six mois de prison ferme et dix-huit mois avec sursis. Cependant, pour ne pas retourner en prison, elle s’était soumise au port du bracelet électronique.


Cette fois, elle n’y retourne pas pour un séjour, mais pour effectuer des visites ordinaires auprès des femmes incarcérées, afin de leur apporter du réconfort. « Pour celles et ceux qui ont regardé le reportage, vous savez que je veux organiser des ateliers maquillage… Où on pourrait parler… Des choses qui puissent leur faire du bien là-bas », a-t-elle posté sur le réseau social.


« En prison il y a des cours d’art, de maths, toutes les leçons. On peut aussi travailler, il y a l’Éducation Nationale qui fait passer des BAC, des Brevets. J’ai passé mon Brevet des collèges en prison », a ajouté la star de téléréalité qui expliquait que cette expérience lui a « permis d’évoluer, de trouver le réel problème, ce qui n’allait pas dans [sa] vie…”.

Laisser un commentaire