Nathalie Baye : le commentaire stupéfiant de sa mère au début de sa carrière

0
41

Lors de l’interview qu’elle a accordée au Journal du dimanche le week-end dernier, Nathalie Baye a révélé les durs propos que lui a lancé sa mère au début de sa carrière. 

Le Journal du dimanche a publié ce dimanche 31 juillet 2022 l’interview que lui a accordé dernièreent la mère de Laura Smet. Nathalie Baye, âgée de 74 ans, est aujourd’hui une légende du cinéma français. Sa carrière d’actrice débute avec son apparition en 1973 dans le film Brève rencontre à Paris, une réalisation de Robert Wise. 

La même année, on retrouve Nathalie Baye dans la mise en scène de François Truffaut intitulée La nuit américaine. Sublimé par l’interprétation de la mère de Laura Smet, le scénariste connu de La Nouvelle vague lui accorde le rôle principal de La chambre verte sorti en 1978. Trois ans plus tard, elle reçoit une récompense.

L’ex-femme de Johnny Hallyday obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation dans Sauve qui peut (la vie). Elle conserve le trophée l’année suivante grâce à son role dans Une affaire étrangère. Toutefois, ce n’est qu’en 1983 que la comédienne obtient le César de la meilleure actrice suite à sa prestation dans La Balance.

En 2006, Nathalie Baye est une seconde fois auréôlée de cette récompense suite à son rôle dans Le petit Lieutenant. Ce dimanche 31 juillet, le Journal du dimanche a réalisé son portrait. A cette occasion, la comédienne a fait quelques confidences sur ses parents qui, visiblement, étaient peu contents de son succès. 

« Je n’ai jamais eu de compliments de mes parents. Ma mère m’a presque dit que si j’avais réussi dans le cinéma, c’est parce que j’avais fait la p*te », a révélé Nathalie Baye. « Mon père m’a, lui, un jour, soufflé, au bout de vingt ans de carrière, que j’étais ‘pas mal’ dans un téléfilm », a ajouté l’actrice qui affirme ne pas leurs en tenir rigueur. 

« Je ne leur en veux absolument pas. Quand j’y pense, j’ai même envie de pleurer. Ils étaient si malheureux d’être des artistes non reconnus », a-t-elle déclaré. Ne pouvant compter sur le soutien de ses parents, elle a pu se réjouir de celui de son public. « Je m’en suis rendu compte très vite, lors de ma première tournée théâtrale. Des gens venaient me dire : ‘Tu sais, on n’est jamais allé au théâtre, on est venu pour te voir' », confiait elle en 2011 dans les colonnes de Marie Claire. 

Laisser un commentaire