Nicolas Bedos livre un lourd secret sur son père Guy Bedos

0
7

La mort d’un être cher, ce n’est jamais quelque chose de facile à gérer. En effet, c’est un sentiment auquel on ne peut jamais s’habituer et c’est bien normal étant donné que l’on est ce que l’on appelle un animal social. Cette vie en société, c’est un véritable besoin pour nous, bien qu’il soit plus ou moins fort selon les personnes. Alors, quand on nous arrache quelqu’un de proche, on ressent forcément de la douleur, de la tristesse et même de la colère. Des motions qui peuvent être compliquées à gérer, mais aussi à exprimer. Pourtant, c’est ce que vient de faire Nicolas Bedos au sujet de la mort de son père dans l’émission Sept à huit de TF1 ! 

Une année compliquée pour Nicolas Bedos ! 

Comme on le répète souvent, l’année 2020 qui vient de s’écouler a été compliquée pour de nombreuses personnes, notamment dû à l’arrivée du Coronavirus dans notre pays, qui a complètement changé notre façon de vivre et nous a privés pendant plusieurs mois de certaines de nos libertés que l’on pouvait considérer comme fondamentales. Pour Nicolas Bedos aussi, cette année 2020 aura forcément été compliquée, car il venait tout juste de perdre son père et qu’il devait être dans un état de tristesse pour le moins profond. Mais cet état, il est ressorti de la colère qu’il n’a pas hésité à monter à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux. Le gouvernement a alors été sa victime préférée et parfois, il faut le dire clairement, il a dépassé les limites ! 

En effet, on peut totalement comprendre que Nicolas Bedos n’ait pas été d’accord avec les décisions prises par le gouvernement. Après tout, chacun est libre d’avoir une opinion et d’avoir le droit de l’exprimer. Mais ce n’est pas ce qui a posé problème pour Nicolas Bedos, c’est plutôt la façon qu’il a eue de dénoncer tout cela qui a fait beaucoup de bruit et une pub qui n’était pas vraiment sympathique. En effet, il a été très agressif et parfois même il a  pu faire peur à des fans au vu de la façon qu’il avait de dire les choses. Cela lui a valu de supprimer plusieurs spots sur les réseaux sociaux quelques heures après les avoir publiés au vu de la réaction du public. On peut par exemple penser à cette photo de bouteilles de champagne et de pistolets alors que le gouvernement venait d’annoncer l’arrivée du deuxième confinement en novembre. 

Mais aujourd’hui, Nicolas Bedos semble avoir retrouvé un peu de son calme et ne pas céder aussi facilement à la colère. Il s’est d’ailleurs confié sur cette période difficile de la perte de son père dans une interview. Il a alors raconté comme la maladie d’Alzheimer avait peu à peu fait partir son père, si bien qu’à la fin, il ne restait plus rien de lui, mentalement parlant, une épreuve terrible pour lui. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici