Nicolas Bedos, Pauline D, un voyage exceptionnel à Marrakech pour le Nouvel An !

0
173

Nicolas Bedos a choisi de passer cette fin d’année au Maroc. Sa nouvelle amoureuse serait avec lui.

Nicolas Bedos serait partie chercher «un peu de lumière avant la reprise ». Il se serait envolé avec sa nouvelle compagne avec qui il s’affichait pour la première fois au mois de septembre lors de l’hommage à Jean-Loup Dabadie. Et c’est le magazine Public qui évoquait pour la première fois cette idylle, dévoilant des clichés d’eux en Corse.

Cependant, Nicolas Bedos n’hésite pas à tacler Brigitte Macron et la gestion de la crise sanitaire. « J’aime beaucoup la discrétion de cette première dame. Évidemment qu’elle est en retrait(e) mais c’est aussi de la pudeur(e) face aux malades du Covid qui eux sont morts ou s’apprêtent à l’être et sincèrement ça servirait à quoi de parler devant des gens aussi décédé (e-s) », postait-il sur son compte Instagram.

«Et puis il y a bien sûr les gens ronchons bobo de la culture qu’elle pourrait soutenir, mais eux-mêmes, ils ne sont pas non plus décédés et même si on adore nos métiers c’est pas Molière ou Mozart qui soigne le Covid non plus Mozart n’est pas soignant(e) si je ne m’abuse », ajoutait Nicolas Bedos qui a continuellement critiqué les décisions gouvernementales dans la gestion de la crise sanitaire.

L’acteur est même allé jusqu’à exprimer son envie de «buter » le ministre de la Santé, Olivier Veran, avant de supprimer son post. Des sorties qui lui ont valu des critiques sur les réseaux sociaux. Pourtant, pour Nicolas Bedos, l’année 2020 n’a pas été la meilleure. Le comédien et réalisateur a peut-être vécu sa pire année.

Il a perdu son père Guy Bedos au mois de mai,  quelques jours après que son parrain Jean-Loup Dabadie ait rendu son dernier souffle. Nicolas Bedos a également été affecté par la disparition de Claude Brasseur peu avant Noël. Et tout au long de l’année, il y a l’épidémie de coronavirus qui a contraint les artistes à se retirer de la scène.

Et comme si ce n’était pas déjà assez, Nicolas Bedos a fini l’année 2020 avec des béquilles, suite à une blessure qui l’a privé de deux de ses orteils. « Pour bien finir cette réjouissante année, fallait bien que je me fracture deux orteils ! Terminer 2020 sans béquilles eut été incohérent », a-t-il posté dans sa story Instagram en légende d’une photo du pied blessé, avec en hashtag #jusquàlalie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici