Nicolas Sarkozy au bout du rouleau – le message troublant de Carla Bruni

0
618

Alors que son époux se trouve sur le banc des accusés, Carla Bruni fait une surprenante publication.

Sa vie pourrait basculer d’un moment à l’autre. Puisque dans l’affaire des écoutes pour laquelle il a dû répondre en cette fin d’année devant la justice française, ce sont quatre ans de prison dont deux fermes qui ont été requis contre lui. « On ne peut pas admettre qu’un ancien président oublie la République », a sommé Jean-Luc Blachon, le procureur financier.

«Les faits ne se seraient pas produits si un ancien président, avocat par ailleurs, avait gardé présent à l’esprit la grandeur, la responsabilité, et les devoirs de la charge qui fut la sienne », a-t-il indiqué. Si en France, c’est la première fois qu’une telle chose se produit, qu’un ancien président sous la Ve République risque la prison, pour Carla Bruni, ce ne serait pas tant un sujet de trouble.

A moins que la première dame ne cache bien son jeu. Car sur les réseaux sociaux où elle est très présente ces derniers temps pour la promotion de son dernier opus, Carla Bruni n’a fait aucune mention de ce procès, mais a posté la photo d’un chien qui pourrait être le sien. En commentaire, la chanteuse a écrit en anglais ce qui se traduit par : «une si belle coiffure ».

Par contre, elle évoquait bien au mois d’octobre dans les colonnes de Paris Match le père de sa fille Giulia et le couple qu’il forme. «Je vis en me disant : «Il peut s’habituer, il peut se barrer, il peut ne plus me désirer, il peut me voir comme sa sœur ou sa cousine », affirmait l’ancienne mannequin qui s’est uni à Nicolas Sarkozy seulement quelques mois après leur rencontre.

«Parce que souvent, dès que l’on a des enfants, l’amour s’aplatit. Nous nous sommes rencontrés tard, avec chacun nos bagages d’expérience. Dans mon cas comme dans le sien. Donc, j’aime bien l’idée de la précarité, que ça fonctionne mais que ça peut rater à tout moment », poursuit l’ancienne première dame qui assure : «Avant lui, j’étais très immature en amour, je me protégeais en faisant la bravache ».

Si elle se refuse à faire un commentaire quant au procès concernant l’affaire des écoutes, les internautes eux n’hésitent pas à la titiller. «Alors, bientôt la taule pour ton escroc de mari ? Sarkozy est un voleur, un criminel, un hypocrite », a écrit l’un d’eux. «Carla m’a dit : « Quoi qu’il arrive, je serai avec toi », confiait Nicolas Sarkozy lors d’une interview accordée à Paris Match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici