Nicolas Sarkozy, une nouvelle bombe – les internautes sont sous le choc !

0
3487

L’ancien président de ka république, Nicolas Sarkozy est à nouveau au centre de toutes les attentions. En effet, le mari de Carla Bruni va prochainement sortie un livre, (le 22 septembre), baptisé ‘Promenades’, sorti aux éditions Herscher. Les premiers extraits ont été dévoilés par nos confrères du Figaro et disons-le, ils sont particulièrement étonnants …

« Pour écrire ce livre, j’avais besoin d’un désintéressement partisan que je n’avais pas quand j’étais dans la vie politique active. Si j’avais écrit ce livre durant ma carrière politique, on y aurait peut-être vu une posture. J’avais besoin de me sentir libre afin de vaincre la forme de pudeur que j’ai toujours éprouvée lorsque l’on évoque ces sujets. », a-t-il annoncé.

Il semblerait que l’ex chef de l’Etat ait déjà agacé certains internautes, très choqués par une partie de ce livre diffusée par Le Figaro. « Il y a une exposition Picasso en ce moment au Québec dont le catalogue critique son rapport aux femmes. Une journaliste espagnole a dit qu’il était le Harvey Weinstein de la peinture. Que pensez-vous de cette nouvelle ambiance ? »,se demande le Figaro Magazine. 

La réponse de Nicolas Sarkozy a été sans équivoque. « Je ne partage pas cette posture pour la raison évidente que l’œuvre d’art est distincte de son géniteur. Gauguin ? Il conçoit ses plus belles toiles alors qu’il est dans les îles du Pacifique. Au même moment, il met enceinte une préadolescente », a-t-il révélé.

Avant de poursuivre : « Et pourtant, c’est sa plus grande période de création artistique. Doit-on priver le public de ces chefs-d’œuvre ? On peut aimer Céline sans être antisémite, admirer Picasso et Gauguin en dépit de ce qu’ils ont certainement mal fait dans leurs vies personnelles, aimer Proust sans être homosexuel et Duras sans être de gauche. »

Autant vous dire que les commentaires des internautes ne se sont pas fait attendre. « C’est dingue comment son esprit fonctionne… de pédocriminel à de gauche, le glissement… », « La culture, c’est comme la confiture. Moins on en a, plus on l’étale. », « Surtout qu’ici il est hors sujet puisque justement on ne prive pas de voir Picasso, mais on recontextualise… », pouvait-on lire sur instagram.

Laisser un commentaire