Olivier Gayat, ‘Familles nombreuses, la vie en XXL’, ex délinquant, prison, un passé peu glorieux !

0
203

La célèbre émission ‘Familles nombreuses, la vie en XXL’, diffusée sur TF1, rencontre un succès important depuis quelques mois. Les audiences sont impressionnantes et atteignent jusqu’à un millions de téléspectateurs chaque fin d’après midi. Il faut dire que le concept est novateur et unique et a littéralement séduit les téléspectateurs, au point que TF1 a décidé de mettre en place une nouvelle saison.

Les caméras de la première chaîne intègrent le quotidien de nombreuses familles et révèlent leur quotidien, mais également, leur bonheurs, joies, déceptions, mais aussi leurs échecs. Des familles nombreuses qui sont amenées à faires des confidences très intimes sur leurs vies privées. S’il y a bien une famille, qui fait n’l’unanimité, c’est la famille, Gayat, qui est présente depuis le début de l’aventure !

Il faut dire que la tribu passionne les téléspectateurs, et le père, Olivier Gayat, qui est très drôle n’y est pas pour rien. Récemment il a accepté de se livrer sur son passé. Ce dernier a annoncé que son adolescence a été très difficile et qu’il a frôlé la prisé à plusieurs reprises. Enfant de la DASS, il a beaucoup souffert de ne pas avoir de cadre familial durant sa jeunesse.

« Ce papa de 9 enfants n’est pas fier de son passé d’adolescent. Il a pris des libertés avec les lois et avec la justice qu’il regrette. Il est évident qu’il ne souhaite pas voir ses enfants reproduire ses erreurs de jeunesse. Aujourd’hui, il est rangé et peut parler de son histoire avec sincérité. », a rapporté un confrère.

Par ailleurs, récemment, sa fille aînée Olivia a brisé le silence sur leur quotidien. Et le moins que l’on puisse c’est que le rôle d’influenceur sur les réseaux sociaux leur rapporte beaucoup d’argent. « Ça va dépendre du nombre de posts qu’on a par mois, donc ça varie selon les mois. Mais si on peut donner une fourchette, ça va aller de minimum 5 000 euros à 15-20 000 euros par mois, juste en placements de produits. Après, on a une entreprise, donc ça ne rentre pas tout dans notre poche », a-t-elle annoncé.

Avant d’ajouter : « Ce que le compte “famille Gayat” se fait en un mois, c’est ce qu’il se faisait avant en un an. Donc forcément, on a une opportunité comme ça, on ne va pas cracher dessus. Les gens disent : “La famille Gayat, avant je les aimais bien, ils étaient simples.” Mais en fait, on est toujours simples, a-t-elle assuré à Jeremstar. Oui, c’est très bien payé. Oui, ça peut paraître aberrant quand il y en a qui se lèvent le matin et qui se cassent le dos pour avoir des sommes un peu moins élevées que nous on peut avoir juste en faisant des placements. On comprend tout à fait les gens qui sont abasourdis par les sommes, parce que nous les premiers, on l’est. ».

Elle a annoncé que le salaire était partagé sur tous les membres de la famille. « Même si c’est une grosse somme dans le mois, on divise parce que chacun a sa part. Les mineurs n’ont pas leur part complète mais on contribue en leur faisant des cadeaux. Mais les majeurs, chacun a sa part. », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire