Patrick Bruel : ces « places données » qui ont failli tuer ses fils !

0
346

Il y a quelques jours le célèbre chanteur et acteur Patrick Bruel s’est livré sans langue de bois sur un évenement traumatisant de sa vie. Le père de famille est revenu sur un drame marquant, qui a traumatisé la France entière en 2015. Il s’agit des attentions du 15 novembre, qui n’ont laissé personne indifférent.

Celui qui partage la vie de la jeune Clémence, 28 ans, a accordé une interview à Eric Jean-Jean sur W9. Alors qu’il devait être au stade ce jour là, un évènement de dernière minute a faire basculer son emploi du temps. Ainsi, il s’est retrouvé à donner ses billets à ses proches. A l’époque, il avait suivi avec beaucoup d’attention cette tragédie, qui avait frappé de plein fouet le pays.

« Comme Amel Bent il y a quelques mois, Patrick Bruel prenait place face à Eric Jean-Jean dans l’émission Sans Filtre, diffusée ce mercredi 17 août à 23h05 sur W9. Dans ce numéro, l’interprète de ‘Alors regarde’ se livrait à cœur ouvert sur plusieurs événements de sa vie et notamment celui qui l’a sans doute le plus marqué à l’heure actuelle, comme la majorité des Français : les attentats du 13 novembre 2015″, ont rapporté nos confrères de Public.

Aujourd’hui, les fils du chanteur, Léon et Oscar, sont installés avec leur mère, Amanda Sthers aux Etats Unis. Mais à l’époque, ils vivaient bel et bien à Paris. D’autant plus que ses deux fils étaient aux deux endroits attaqués par les terroristes : le Stade de France et le Bataclan. L’artiste émérite a eu la peur de sa vie et a bien cru qu’il ne reverrait plus jamais ses deux garçons.

« J’étais au lac de Côme, où je devais travailler. J’avais donné mes places pour le match et moi j’étais devant la télévision, et je voyais en même temps le Bataclan et en même temps le stade sachant que mes enfants étaient dedans. Et évidemment, cela a créé quelque chose de très fort et de très violent pour eux. C’est quelque chose qu’ils n’oublieront pas. Je suis parti le plus tôt possible pour arriver à Paris et les prendre dans mes bras. Essayer de rassurer, d’expliquer l’inexplicable. C’était très troublant », a-t-il lâché avec beaucoup d’émotions.

Ce drame a changé sa perception de la vie. Aujourd’hui très complice et fusionnel avec ses fils, cela n’a pas toujours été le cas. D’ailleurs à chaque fois que l’occasion se présente et que son emploi du temps le lui permet, il prend le premier avion pour la Californie pour passer plus de temps avec Léon et Oscar. La vie est précieuse, et cela Patrick Bruel l’a bien compris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici