Patrick Bruel, critiques odieuses, surprenante dépendance coupable !

0
6173

Le célèbre chanteur de 61 ans a fait couler beaucoup d’encres ces derniers jours. En effet, alors que l’épidémie du coronavirus, fait des ravages sur son passage, Patrick Bruel, Ary Abittan et leurs amis ont été immortalisés en flagrant délit de sortie nocturne dans un restaurant en toute clandestinité. Une situation qui a choqué leurs fans, en cette période de confinement, où il est demandé à tout le monde de faire des efforts.

Alors que l’Etat a mis en œuvre une période de restriction stricte, en interdisant, en autre, l’ouverture des restaurants au public pendant le confinement, un restaurant du 16 -ème arrondissement a bravé cette interdiction. Le propriétaire de l’établissement a permis à un groupe d’artistes d’intégrer dans le plus grand secret le restaurant. Une situation qui paraît étonnante, quand on sait que cette épidémie est meurtrière.

D’autant plus que Patrick Bruel, a vécu un cauchemar au printemps dernier, lorsqu’il avait été contaminé par le Covid 19. A l’époque, celui qui partage la vie de Clémence, 27 ans, était au fond du trou. « J’ai eu un peu peur à un moment donné. La grande particularité de cette saleté, c’est qu’elle ne touche pas les gens de la même façon. Les symptômes ne sont pas les même pour tout le monde », avait-il confié durant un entretien à nos confrères de France Dimanche.

Avant de poursuivre : « Avec l’aide des médecins, au téléphone, j’ai pu régler la chose. Mais ce n’était pas vraiment une mince affaire. J’en suis au vingtième jour, mais j’ai vraiment passé un sale moment ! On ne sort pas indemne d’une telle histoire, d’une telle aventure, d’une telle tragédie. Cela amène forcément à beaucoup de réflexions, à titre global, mais aussi à titre global ».

Par ailleurs, Patric Bruel a fait des confidences étonnantes sur ses habitudes matinales. En effet, il serait accro à une série, qui est diffusée sur France 2 depuis plusieurs décennie. Une addiction dont il n’arrive pas à se défaire et que ne fait pas vraiment sa plus grande fierté. En effet, il serait un grand fan de la série, « Amour, Gloire et beauté ».

« À l’époque, j’allumais la télévision, et hop je tombais sur cette série. » Très vite, il a été captivé par l’intrigue. « Je regardais au départ d’un œil distrait et très vite, on se passionne pour cette histoire, dans ce salon de couture, avec ces familles et on se dit : ‘mais qu’est-ce qu’il va se passer ensuite ?’. C’est le début des séries », a-t-il indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici