Patrick Bruel, diner en cachette dans un restaurant, sa réponse choc contre le gouvernement !

0
795

L’envie de faire la fête avec les amis aura poussé le célèbre chanteur, Patrick Bruel a commettre l’irréparable, qui a fait l’objet de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Pourtant Patrick Bruel a été contaminé par ce terrible virus, en mars dernier. A l’époque, il avait annoncé être épuisé à cause du Covid 19. Il avait contracté une forme très sévère de la maladie et était persuadé qu’il n’allait pas sen sortir.

D’autant plus que régulièrement, l’artiste de 60 ans, demande à ses nombreux fans de respecter les gestes barrière pour évider une propagation du virus. Toutefois, il semblerait qu’il n’applique pas lui même les conseils qu’il prodigue sur les réseaux sociaux. Récemment, il a été vu sortant d’un restaurant en plein nuit, en compagnie d’un groupe d’amis, et notamment l’humoriste Ary Abbitan.

«Même dans son bel appartement, le chanteur de 61 ans commençait à tourner en rond. Heureusement, il a pu se détendre au restaurant avec des potes dont Ary Abittan. Le confinement, quel confinement ? »ont révélé nos confrères de Public qui a titre sa Une «le diner de la honte».

« Ce soir-là, c’est à une célèbre table du 16e arrondissement qu’ils ont dîné. L’établissement, comme ses concurrents, est bien sûr fermé jusqu’en 2021, mais le patron des lieux y avait, semble-t-il, organisé un repas clandestin avec plusieurs dizaines de convives », poursuit le magazine people Public, soulignant que « vers 20 h 30, avocats, communicants et autres personnalités étaient accueillis, un vigile à l’entrée vérifiant qu’ils faisaient bien partie des heureux élus… »

Néanmoins, Patrick Bruel a tenu à donner sa version des faits. Durant l’émission ‘L’Heure des pros’ diffusé sur C News, Patrick Bruel a transmis un message à Pascal Praud. « On était huit et pas quarante. C’était un dîner de travail pour tester les plats à emporter de nos restaurants du groupe Moma », a confié le chanteur qui monte un nouveau projet dans le domaine de la restauration.

Par ailleurs, celui qui partage la vie de Clémence, âgée de 27 ans, n’a pas mâché ses mots concernant la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.  » En quoi un magasin d’alimentation est moins dangereux qu’une librairie ? En quoi un avion bondé est moins dangereux qu’un théâtre ? En quoi, un train où les gens sont collés, est moins dangereux qu’un cinéma ? » s’est-il insurgé sur Instagram.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici