Patrick Bruel, son grand-père au plus mal, un miracle a eu lieu …

0
292

Le magazine France Dimanche évoque un fait marquant dans la vie du chanteur de 61 ans.

Alors que le magazine Public vient de soulever la polémique sur le chanteur, relative à une soirée à laquelle il aurait pris part avec une quarantaine de personnes, enfreignant les restrictions sanitaires, notamment la  distanciation entre les personnes émises dans le cadre de la lutte contre le covid-19, le magazine France Dimanche a choisi de ne pas s’aventurer sur ce sujet démenti  par l’artiste lui-même.

Patrick Bruel évoque la présence de huit personnes à ce dîner de travail qui visait à «tester les plats à emporter de nos restaurants du groupe Mola». France Dimanche de son côté s’est intéressé a des faits marquants de la vie du chanteur de 61 ans. Et il évoque particulièrement les derniers jours de son grand-père Elie, dans les années 90.

Alors qu’il était hospitalisé, «il n’a prononcé un seul mot depuis longtemps, et toute la famille est rassemblée autour de lui». Mais un jour, lorsque David, demi-frère de Patrick Bruel arrive et «lui présente Yohann», son bébé qui vient de naître, le grand-père sourit et parle. C’est de ce récit que sont tirées les paroles du titre Elie, dont Patrick Bruel a confié la musique à David son demi-frère.

«David a composé une merveille, un jour, quelque chose qui venait de loin, de très loin», à affirmé l’artiste qui partage désormais sa vie avec une femme beaucoup plus jeune que lui, Clémence âgée de 27 ans. La rumeur d’un mariage avec sa belle avant la fin de l’année a couru, alors que le couple semblait repartir sur de nouvelles bases après le rétablissement de Patrick Bruel du covid-19 qu’il a contracté lors de la première vague de l’épidémie.

Au sortir du confinement entamé à la mi-mars, le couple avait entrepris une escapade et avait été aperçue à bord d’un yacht.  Il y a quelques jours, Public à soutenu que l’artiste de 61 ans avait violé le confinement et s’était rendu à un diner dans un restaurant du de Paris où faisaient la fête ce soir une quarantaine de personnes, loin du respect des mesures de restriction sanitaire.

Une rumeur à laquelle Patrick Bruel, présent ce soir-là dans le XVIe arrondissement avec Ary Abittan, à tenu à répondre : « On était huit et pas quarante. C’était un dîner de travail pour tester les plats à emporter de nos restaurants du groupe Moma », a affirmé le chanteur sur CNews dans l’émission À L’Heure des pros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici