Patrick Cohen dézingue Bernard Tapie – Piston de sa fille dans The Voice …

0
108

En tant qu’homme d’affaires et acteur en devenir, Bernard Tapie a joué de nombreux rôles au cours d’une carrière en montagnes russes qui a embrassé le succès et le scandale dans une mesure presque égale. Le flamboyant entrepreneur, décédé à 78 ans des suites d’un cancer, était un homme d’affaires avisé, une star du cinéma et de la scène, homme politique, ministre du gouvernement, président du club de football de l’Olympique de Marseille, présentateur de télévision, propriétaire d’un club cycliste à succès et baron de la presse.

Champion pour les uns, charlatan pour les autres, il a déployé des talents multiples et variés, mais pas toujours dans le respect de la loi, même s’il a toujours nié toute faute. L’éléphant dans les éloges après sa mort était sa relation récurrente avec la justice française, notamment des condamnations pour trucage de matchs de football et fraude fiscale qui lui ont valu plusieurs mois de prison.

Alors que les hommages se sont succédés ces derniers jours, certaines critiques ont également vu le jour. L’une d’entre elles a particulièrement attiré notre attention. Elle ne le concerne pas directement, puisqu’elle vise sa fille adorée, Sophie, qui est aujourd’hui une chanteuse reconnue.

« Ce lundi 4 octobre sur le plateau de C à Vous, Patrick Cohen a tenu à dire la vérité sur le passage, quelques peu truqué selon lui, de Sophie Tapie dans The Voice. . En 2013, Sophie Tapie était candidate de The Voice. Fraîchement débarquée, elle avait alors séduit Jenifer, mais aussi Louis Bertignac avec le tube « Grenade » de Bruno Mars », ont rappelé nos confrères de Public.

Si la ravissante blonde est allée très loin dans la compétition, se serait avec l’aide de son illustre papa, qui aurait passé quelques coups de file, selon Patrick Cohen, qui n’a pas été tendre avec Bernard Tapie, dans l’émission ‘C à vous’, diffusée sur France 5. Sa franchise a engendré de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Bernard Tapie aurait “triché, menti, baratiné, bluffé, négocié, séduit, promis, menacé”, selon Patrick Cohen, qui souligne un homme qui “n’envisage pas que l’on puisse gagner sans tricher, pour lui, il n’y avait pas d’autres solutions”. Avant de souligner : « Bernard Tapie était en quête de combines pour faire gagner sa fille, Sophie, alors candidate à The Voice”.

Laisser un commentaire