Patrick Hernandez, a frôlé la mort – le jour où tout a basculé …

0
217

Le célèbre chanteur, Patrick Hernandez est un star accomplie. Connu pour ses titres exceptionnels, comme ‘Born to be alive’, l’artiste émérite a connu une carrière au sommet. Ses ans ont toujours été très nombreux et continuent à lui être fidèles, malgré le temps qui passe. Chacune de ses apparitions engendre l’hystérie de la foule.

Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur le célèbre chanteur et livre des nouvelles peu réjouissantes à son sujet. Selon la publication, l’artiste émérite a frôlé la mort et a bien cru que son heure était arrivée. Depuis, il ne voit plus la vie de la même manière et a pris conscience à quel point, elle était précieuse.

Le chanteur a brisé le silence récemment sur cette expérience terrifiante. Alors qu’il survolait la Méditerranée dans un avion, des turbulences ont fait leur apparition.  » Après avoir traversé hier soir la tempête dans un avion, pris dans un grand huit ou un grand toboggan, j’ai cru ma dernière heure arrivée », a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux, où il est très actif.

Le chanteur s’épanouit désormais avec la tournée Stars 80. « Quelle aventure inattendue ! La magie d’avoir retrouvé de vieux copains comme Jean-Pierre Mader et Plastic Bertrand, sans parler de la belle découverte de certaines personnes que je ne connaissais pas, c’est comme une grande famille », a-t-il annoncé.

Avant de poursuivre : « On vit, entre nous et avec le public, des moments absolument fabuleux. On se marre sur scène. Il y a une vraie bonne humeur qu’on transmet aux gens. Ce n’est que du bonheur et le succès ne se dément pas. Les gens en redemandent et beaucoup sortent d’ailleurs de nos concerts en achetant leur place pour le suivant. C’est complètement dingue ! ».

Par ailleurs, grâce à son tube ‘Born to be alive’, il détient des revenus très confortables. Grâce à cette chanson, qui a connu un carton plein, qui lui rapporte entre 800 et 1500 euros par jour. Si est aujourd’hui multimillionnaire, il ressent toujours le besoin de travail pour retrouver son public et ses amis sur scène.

Laisser un commentaire