Philippe Etchebest ‘Cauchemar en cuisine’, pensées suicidaires – une restauratrice dépose plainte !

0
140

Le célèbre chef cuisinier, Philippe Etchebest fait un carton avec ses émissions culinaires sur M6. Le père de famille, connu pour son franc-parler et ses exigences colossales, a récemment fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, cette fois il semble être aller trop loin dans son émission ‘Cauchemar en cuisine’. D’ailleurs, les internautes n’ont pas hésité à réagir à cette séquence, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre.

Quelques années après leur participation dans « Cauchemar en cuisine », la diffusion du programme a encore des conséquences dans le vie des sœurs Mélanie, Mylène et Séverine. Récemment, l’un d’entre elle est revenue en toute transparence sur l’impact de l’émission dans sa vie. Malheureusement, le résultat escompté n’a jamais eu lieu.

Il y a deux ans, les téléspectateurs retrouvaient les trois sœurs très complices, Mélanie, Mylène et Sévèrine. A l’époque, leur franc-parler des sœurs avait déboussolé le chef, Philippe Etchebest. Les tensions étaient papables et le climat était électrique jusqu’en cuisine. Les sœurs, qui vivaient non loin de Marseille avaient marqué les esprits des téléspectateurs. Si le restaurant existe toujours, les commentaires positifs ne sont pas toujours au rendez-vous.

« Il y a tout de même des jaloux qui nous laissent des mauvais avis sur Google ou TripAdvisor, disant que c’est immangeable, dégueulasse, et qu’on devrait avoir honte d’avoir fait Cauchemar en cuisine, alors qu’ils ne sont jamais venus manger sur place… » a confié Mélanie lors d’une interview accordée à nos confrères de Télé-Loisirs.

Avant de poursuivre :  « On nous a attaquées directement sur notre physique, on nous a dit qu’on pouvait aller se jeter du haut d’un pont, faire de la chirurgie esthétique… Cela a été très, très loin. On a bien évidemment porté plainte à la gendarmerie. Mais on savait que ce serait classé sans suite et c’est le cas. Maintenant, on vit avec, cela ne nous atteint plus (…) La psy nous a appelées pour savoir si nous avions bien vécu la diffusion, avec tous les commentaires que l’on recevait. Personnellement, je lui ai dit : ‘c’est comme ça’. On se fait critiquer, mais elle ne peut rien n’y faire… »

Concernant les rapports tendus, l’ambiance est désormais au beau fixe. « Aujourd’hui cela va mieux. L’émission nous a beaucoup aidées. Il y a des échanges que l’on ne voit pas à l’antenne, mais lorsque le chef nous a parlées à toutes les 3, dans l’émission cela a duré dix minutes alors qu’en réalité c’était pendant 2h. On avait reçu un message de notre maman nous demandant d’arrêter de nous déchirer. Forcément, ce sont des mots marquants qui nous heurtent, qu’on garde en mémoire et qui nous poussent à changer », a révélé Mélanie.

Laisser un commentaire