Philippe Etchebest est de retour là où on ne l’attend pas !

Alors que les restaurants ont enfin pu rouvrir leurs portes, le chef Philippe Etchebest s’est exprimé clairement sur le mal qui affecte aujourd’hui des milliers de personnes à travers le monde.

Les faits divers relatifs à l’alcool sont devenus récurrents. Si les statistiques ne se sont pas améliorées, la réduction des morts sur la voie publique est, de l’avis de certaines personnes, due essentiellement au confinement qui s’est étendu depuis un peu plus d’un an. Le chef Philippe Etchebest n’a entre temps cessé d’inviter à la réouverture des restaurants.

Pourtant, alors que les établissements viennent de rouvrir, le chef animateur de télévision a fait une déclaration sur son restaurant qui n’a pas tant ravi ses fans. Personne ne s’attendait à une telle sortie de lui après la décision du gouvernement de rouvrir les restaurants, ces derniers pouvant de nouveau accueillir le public à l’extérieur sous réserve de certaines conditions.

Philippe Etchebest a pour sa part annoncé qu’il ne rouvrira pas pour le moment son restaurant. Le chef de M6 a décidé d’attendre la décision du gouvernement relative à la réouverture totale des restaurants. Et celui qui a été élu dans le classement du JDD comme la 7e personnalité masculine préférée des Français justifie sa décision par le fait que selon lui, les mesures prises par le gouvernement ne sont pas suffisamment claires.

Et pendant que d’autres restaurateurs s’activent pour la réouverture de leurs établissements, Philippe Etchebest semble préoccupé par un autre combat. Celui contre l’alcool. Dans la presse, le chef a poussé un nouveau coup de gueule alors que les Français se réjouissent de pouvoir de nouveau se restaurer à l’extérieur. Avec, la possibilité de consommer parfois, plus qu’il ne faut, de l’alcool.

Et c’est justement dans ce cadre que Philippe Etchebest a participé a la dernière campagne de Sécurité routière. Pour certains restaurateurs pourtant, le chef de M6 n’a rien fait d’autre que «gâcher la fête». « Si les gens veulent s’asseoir, ma terrasse sera ouverte mais sans service. […] La jauge de 50% imposée aux terrasses ne veut rien dire, c’est flou », a-t-il estimé.

« Les modalités changent tout le temps, donc moi, je reste extrêmement prudent. Imaginez-vous rouvrir une grosse machine, refaire une carte, faire revenir tout le personnel mais finalement devoir tout annuler et jeter de la marchandise parce qu’il pleut ? Impossible », ajoutait au JDD le juré de Top Chef et propriétaire du Quatrième Mur, son restaurant à Bordeaux dans la Nouvelle Aquitaine.

alex Dupond

Rédacteur web, j'ai à cœur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.