Philippe Etchebest, furax, il règle ses comptes avec Laurence Ferrari !

0
584

Il y a désormais un mois de cela, le ciel tombait de nouveau sur la tête de nombreux français suite à l’allocution d’Emmanuel Macron qui venait tout juste d’annoncer la tenue d’un nouveau confinement ! 

Un nouveau confinement d’une durée d’un mois, extensible si jamais les choses évoluent dans le mauvais sens, mais surtout un second confinement qui signifiait la fermeture de plusieurs commerces. 

En effet, comme lors de la première vague, les petits commerces ont été fermés, même s’ils ont désormais le droit d’ouvrir depuis ce week-end conformément à la dernière allocution du président de la République. 

Toutefois, il y a un milieu qui est de nouveau fermé et qui doit prendre son mal en patience puisque ce sera vraisemblablement le cas jusqu’à la fin du mois de janvier, dans le meilleur des cas. 

Une terrible situation qui a pour effet de véritablement faire suffoquer de nombreux restaurateurs. Certains ont d’or et déjà dû abandonner leurs rêves et fermer. Pour d’autres, cette situation est sur le point d’arriver. 

Il est à bout 

Pour tenter de faire entendre raison au gouvernement sur cette situation qui est un énorme coup pour tout le secteur et qui pourrait avoir de gros effets à long terme, Philippe Etchebest ne ménage pas ses efforts. 

En effet, le chef fait le tour des plateaux de télévision et de radio pour tenter de faire bouger les choses pour sa profession. C’était par exemple le cas il y a quelques jours où il était l’invité de Laurence Ferrari sur Cnews. 

Alors qu’il parlait de la profession et des terribles risques de ces fermetures, il en est venu à parler de son cas personnel, indiquant que même lui, pourtant chef étoilé, avait du mal à survivre à ce cataclysme. 

Pour survivre, il s’est alors tourné vers la vente à emporter pour tenter de payer les charges. Alors, quand on lui parle de se réinventer, il s’énerve en indiquant qu’il déteste ce terme indiquant qu’ils étaient obligés de s’adapter, pas de réinventer. 

Laisser un commentaire