Pierre-Jean Chalençon, suicide, révélations stupéfiantes chez Cyril Hanouna

0
355

Le grand fan de Napoléon, Pierre-Jean Chalençon est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Son extravagance et sa personnalité haute en couleur ont toujours beaucoup été appréciés par les téléspectateurs, lorsqu’il officiait en tant qu’acheteur dans l’émission ‘Affaire Conclue’, animée par Sophie Davant sur France 2. Mais depuis quelques semaines, Pierre-Jean Chalençon est au centre d’un scandale qui a fait couler beaucoup d’encres.

L’homme à la chevelure dorée est accusé d’avoir organisé des dîners clandestins, au sein de son palais Vivienne situé à Paris, pour le compte d’hommes d’affaires et de grandes personnalités, durant le confinement. Une information délivrée par nos confrères de M6, et qui a engendré la mise en garde à vue de Pierre-Jean Chalençon, afin d’éclaircir la situation. A sa sortie, il avait accepté de se livrer en toute transparence lors d’un entretien à BFM TV.

« C’était un calembour, une blague… Les téléspectateurs de France 2 me connaissent pour ça… Ca manque de professionnalisme au niveau de cette rédaction. Je pense qu’ils feraient mieux de vendre des maisons et de s’occuper de faire du relooking pour les vieilles dames que s’occuper de journalisme. C’est un peu dommage car j’aime beaucoup M6, c’est une chaine où j’ai beaucoup d’amis… Et je trouve que c’est un peu dommage d’abimer son image comme ça», a-t-il confié.

Invité sur le plateau de l’émission « Touche pas à mon poste », diffusée sur C8 et animée par Cyril Hanouna, Pierre-Jean Chalençon a vider son sac sur cette affaire qui lui a fait beaucoup de mal. Il a songé au pire et estime qu’il a été « un bouc émissaire », dans ce scandale qui a pris une ampleur impressionnante. Il a annoncé que beaucoup de ses « amis » lui avaient tourné le dos avec cette polémique qui a fait grand bruit.

« Ça a été traumatisant (…) tu ne fais rien de mal, tu essayes de t’en sortir (…) Il y a un moment où je me suis dit : ‘Je vais me flinguer. À un moment, je me suis dit : ‘Mais qu’est-ce qu’ils me veulent ?’ L’année dernière, c’était pour une histoire de photo (il avait provoqué le scandale en posant avec Dieudonné, ndlr), là c’est pour une histoire de dîner… Mais qu’est-ce que j’ai fait de mal? », a-t-il confié avec beaucoup d’émotions.

Il raconte également dans quel contexte cette affaire à éclaté. « J’ai dit à cette journaliste qui m’a appelé indirectement (…) Elle m’a un peu énervé parce qu’elle a fait 6 appels en absence (…) elle m’appelle sur une ligne enregistrée, elle ne me dit pas que la conversation est enregistrée et je me suis énervé (…) à un moment donné je lui dis : ‘D’ailleurs je déjeune régulièrement dans des restaurants clandestins où je croise régulièrement des ministres’. Je n’ai pas dit qu’il s’agissait de ministres en poste », a-t-il poursuivi.

Avant d’ajouter : « J’essaye de vivre, j’essaye de survivre, comme beaucoup de chefs d’entreprise, je ne suis pas le seul. Simplement, je suis connu, médiatique, people, ça a été très dur ».

Laisser un commentaire