Pourquoi les restes de riz peuvent nuire à votre santé ?

0
145

Le riz est l’aliment de base de nombreux peuples à travers le monde. C’est un féculent que l’on retrouve un peu partout et qui sert de base à de nombreux plats différents comme la paëlla, les sushis ou encore le risotto. Le riz existe sous de nombreuses variétés qui ont toutes des saveurs et des propriétés différentes. Le riz est l’une des plus anciennes céréales que l’on consomme quotidiennement mais il existe tout de même certaines règles spécifiques pour qu’il puisse être mangé sans aucun danger. En effet, si le riz n’est pas conservé correctement, il se pourrait bien qu’il finisse par vous rendre vraiment malade.

Une chose primordiale est à retenir : le riz cuit ne doit jamais être conservé à température ambiante. En effet, le riz contient une bactérie du nom de bacillus cereus. Celle-ci peut tout à fait survivre à l’ébullition. Si le riz, une fois cuit, est laissé un peu trop longtemps à température ambiante, cette bactérie peut se développer et entraîner ainsi une terrible intoxication alimentaire. Celle-ci s’accompagne de symptômes tels que des vomissements, des maux d’estomac ou encore une fatigue extrême. 

Cette bactérie est particulièrement coriace et elle résiste même à la chaleur. Si le riz reste un peu trop longtemps à température ambiante, les bactéries resteront quoi qu’il arrive, même après avoir réchauffé le riz. Pour éviter de tomber malade, il est donc important de refroidir rapidement le riz précuit si vous n’avez pas l’intention de le manger tout de suite. Le riz cuit est effectivement très humide. Il peut ainsi être un terrain particulièrement fertile pour la croissance des bactéries s’il est laissé un peu trop longtemps à température ambiante. Soyez toujours prudent et refroidissez rapidement tout le reste du riz.

Le riz peut ensuite être conservé dans un contenant hermétique, au réfrigérateur ou même au congélateur. De manière générale, souvenez-vous qu’il est toujours préférable de refroidir rapidement les aliments après leur cuisson s’ils ne sont pas consommés tout de suite. En effectuant ce petit geste simple, vous éviterez toute contamination qui pourrait nuire gravement à votre santé et à celle de votre entourage. Ainsi, les bactéries n’auront pas l’occasion de se développer et de prospérer dans votre nourriture. 

N’hésitez pas à faire part de ces informations à votre entourage afin qu’il soit au courant des dangers d’une mauvaise conservation !

Laisser un commentaire