Prince Harry et Meghan Markle, la reine refuse de les voir pendant sa convalescence …

0
537

La reine serait sur le point de contacter son petit-fils, le prince Harry, pour des pourparlers de paix alors que les retombées de l’interview de son épouse Meghan Markle avec Oprah Winfrey se poursuivent. La famille royale britannique a été ébranlée après que le duc et la duchesse les ont accusés de racisme et de manque de soutien, mais ont déclaré que les remarques racistes ne provenaient pas de la reine Elizabeth ou de son mari, le prince Philip.

La reine a également émis un «fouet à trois lignes» pour empêcher le personnel du palais de discuter de la question, il est entendu. Une source a déclaré au journal que l’approche de la reine vis-à-vis de la situation était « très mesurée et raisonnable ».

«Elle montre l’exemple. C’est une question à régler pour elle et sa famille », a déclaré la source. Au cours de l’interview de deux heures de lundi, Meghan a révélé qu’il y avait eu « des inquiétudes et des conversations » sur la façon dont elle et le fils de Harry, Archie, pourraient être sombres à sa naissance .

Toutefois, depuis que la reine Elisabeth II a annulé son voyage récent en Irlande, elle refuserait que son petit gils, Harry et son épouse Meghan Markle lui rendent visite, selon un membre du palais royal, qui souligne des relations très froides au sein du palis royal.

Par ailleurs, la reine a annulé son voyage en Irlande du Nord après avoir accepté un avis médical pour se reposer. Un porte-parole de Buckingham Palace a déclaré :  » La reine a accepté à contrecœur un avis médical pour se reposer pendant les prochains jours. Sa Majesté est de bonne humeur et est déçue de ne plus pouvoir se rendre en Irlande du Nord, où elle devait entreprendre une série d’engagements aujourd’hui et demain », a annoncé un communiqué royal.

Le monarque devait arriver à Belfast il y a quelques jours pour une série d’engagements communautaires, son premier voyage en Irlande du Nord en cinq ans, sa dernière visite en 2016 avec son défunt mari, le prince Philip. La reine aurait dû se joindre à un service religieux à l’église St Patrick, à Armagh, pour commémorer le centenaire de la fondation de l’Irlande du Nord.

Le Service de réflexion et d’espérance est organisé par le Church Leaders Group – qui est composé des dirigeants des principales églises chrétiennes de l’île. Il est destiné à « marquer le centenaire de la partition de l’Irlande et de la formation de l’Irlande du Nord ».

Laisser un commentaire