Prince Harry pris au piège, un lourd secret dévoilé sur Meghan Markle !

0
324

Meghan Markle aurait menti sur plusieurs choses dont son âge. Le prince Harry ne l’aurait découvert qu’après leur mariage.

L’épouse du prince Harry n’aurait pas toujours dit la vérité à son sujet. Le magazine canadien La Semaine notamment, qui s’est intéressé à la duchesse de Sussex à l’occasion de son anniversaire, remet en question l’âge de cette dernière. « 40 ans, vraiment ?», s’interroge le média qui s’attarde sur un bruit qui revient souvent.

La rumeur indique que l’ancienne comédienne aurait menti sur son âge dans le but d’épouser le petit-fils de la reine Elizabeth II. La maman d’Archie et de Lilibet ne serait pas née en 1981 mais quatre ans plus tôt, c’est-à-dire en 1977. C’est donc son 44e anniversaire que Meghan Markle aurait célébré il y a quelques jours.

Le magazine soutient cette allégation par une photo de la duchesse datant de 1995 remontant à son examen au baccalauréat. « Ce qui voudrait dire qu’elle aurait décroché son diplôme à 14 ans plutôt qu’à environ 18 ans, ce qui est la norme aux Etats-Unis », commente la publication qui ajoute que Meghan Markle est « surement très intelligente, mais quand même ». La pratique, selon le magazine, serait d’ailleurs répandue aux actrices hollywoodiennes.

Meghan Markle et le prince Harry auraient de moins en moins bonne presse.  Alors que selon la chroniqueuse royale Camilla Tominey au Télégraph, le couple aurait dû apparaitre sur la liste des invités à l’anniversaire des 60 ans de Barack Obama le 7 août dernier, il n’en était rien. Les Sussex n’ont pas été aperçus à la cérémonie au milieu d’autres célébrités comme Steven Spielberg, Beyoncé, ou encore Bradley Cooper,

D’après le Telegraph, l’une des raisons pour lesquelles l’ancien couple présidentiel préférerait prendre ses distances avec Meghan Markle et Harry serait le comportement deces derniers envers la famille royale, notamment après l’interview qu’ils ont accordé à Oprah Winfrey. «Cela ne s’est certainement pas bien passé entre un couple qui a toujours fait passer la famille en premier, et un autre qui critique si ouvertement les membres de sa propre famille», explique l’experte royale.

«Les Obama n’aimaient pas qu’Harry attaque sa propre famille. Pour eux, la famille c’est important, et ils ne sont certainement pas le genre de personnes qui voudraient que leurs enfants parlent à la presse», aurait confié un proche de Barack Obama d’après Camilla Tominey. Angela Levin, la journaliste spécialiste des têtes couronnées et auteur du livre Harry : Biography of a Prince, assure pour sa part que Meghan Markle aurait aimé faire partie des invités à cette fête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici