Prince William et Kate Middleton, s’enfuient en Écosse, ce lourd secret très embarrassant !

0
211

La rumeur court au sujet des Cambridge, affirmant que le couple pourrait dans peu de temps quitter la capitale britannique.

A la suite de son frère cadet Harry, qui s’est installé avec sa petite famille en Californie, le petit fils de la reine Elisabeth II, héritier au trône après son père le prince Charles, envisagerait-il lui aussi de s’éloigner de la couronne ? C’est ce que soutient le magazine In Touch, selon lequel les Cambridge exploreraient l’idée de s’établir en Écosse.

La publication s’appuie sur des propos du prince William sur ce pays qu’il affectionne particulièrement. « J’associe certains des moments les plus beaux et les plus tristes de ma vie à l’Écosse. J’étais à Balmoral quand j’ai appris que ma mère était décédée. Et dans les jours sombres de deuil qui ont suivi, j’ai trouvé du réconfort dans la campagne écossaise », explique le mari de Kate Middleton qui apprécie également le temps passé dans la résidence écossaise de la famille royale.

«C’est ainsi qu’un lien avec l’Écosse qui durera pour toujours s’est développé », a-t-il ajouté, précisant que c’est sur ces terres qu’il a fait la rencontre de la mère de ses trois enfants il y a 20 ans. «Inutile de dire que le moment où vous rencontrez votre future épouse a toujours une place spéciale dans votre cœur », a commenté le prince héritier. Ses propos sont ainsi interprétés comme le désir de s’établir en Écosse.

En attendant, le couple a reçu sa première dose de vaccin contre le covid-19. La duchesse de Cambridge, dix jours après son époux. Ce 29 mai en effet, elle a posté sur le compte Twitter de Kensington une photo d’elle recevant son injection. « Hier, j’ai reçu ma première dose du vaccin contre le covid-19 au London’s Science Museum. Je suis immensément reconnaissante envers tous ceux qui prennent part au déploiement de cette campagne – merci pour tout ce que vous faites », a écrit la maman de George, Charlotte et Louis. Le prince William a, lui, reçu sa première dose le 18 mai.

Bien que le couple respecte leur devoir de réserve concernant tout ce qui touche aux affaires politiques, gérées par le premier ministre Boris Johnson, rien ne leur interdit d’apporter leur aide sur des questions sociales. La reine Elizabeth II elle-même n’avait pas hésité à faire un commentaire après avoir reçu sa dose de vaccin.

« Cela a été très rapide et j’ai reçu de nombreuses lettres de personnes qui ont été très surprises par la facilité de la vaccination. Et l’injection, ça n’a pas fait mal du tout. C’est évidemment difficile pour les gens s’ils n’ont jamais été vaccinés (…) mais ils devraient penser aux autres plutôt qu’à eux-mêmes », déclarait-elle au mois de février.

Laisser un commentaire