Raymond Domenech et Estelle Denise, relation explosive – des clash à répétition !

0
7

Raymond Domenech et Estelle Denise vivraient une période particulièrement compliqués. A en croire les dernières rumeurs qui circulent sur les tourtereaux, leur couple serait au bord de l’implosion. En cause, les confinements à répétition qui auraient eu de lourdes conséquences sur leur histoire d’amour.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Le magazine people Closer a consacré un dossier sur Estelle Denise et le père de ses enfants et livrent des nouvelles peu réjouissantes leur sujet. La publication a relayé une vive discussion entre les tourtereaux, qui n’a pas manqué d’interpeller les téléspectateurs.

« Et pour elle, il ne faut pas tout mélanger, bien qu’elle reconnaisse volontiers avoir « un côté schizophrène, avec beaucoup d’autodérision ». Il y a l’image publique, véhiculée sur le plateau de L’Equipe d’Estelle, son émission dans laquelle intervient son chéri et ancien défenseur de l’Olympique Lyonnais. Et celle-ci n’a rien avoir avec leur complicité dans la sphère privée », a rapporté un confrère.

Récemment, la ravissante brune a accepté de se livrer en toute transparence sur sa relation avec l’homme de sa vie, avec qui elle partage la vie depuis presque vingt ans. « Je l’ai toujours considéré comme mon consultant quand il était sur mon plateau, que ce soit à M6 ou sur L’Equipe. J’ai toujours eu l’habitude de dissocier les deux », a annoncé Estelle Denis.

Avant de poursuivre :  » Ça reste du football, il y a plus grave que de traiter de son actualité, qu’elle soit heureuse ou malheureuse et heureusement que l’on réussit à en rire ». Aujourd’hui, le couple a trouvé son équilibre.

Laisser un commentaire