Renaud, anéanti par la disparition de Jean-Yves Lafesse

0
1

Le célèbre humoriste, Jean-Yves Lafesse, connu pour ses canulars de rue et de téléphone, est décédé jeudi 22 juillet à l’âge de 64 ans à Vannes, dans le Morbihan. Ce précurseur des gags de caméras cachées souffrait de la maladie de Charcot, diagnostiquée il y a un an, a indiqué sa famille lors de l’annonce de son décès.

Malgré cette maladie, sa mort surprend ceux qui le fréquentent régulièrement. « Je suis dévasté… Je l’ai eu au téléphone il y a dix jours. […] Il était serein », a confié à l’AFP l’humoriste français Raphaël Mezrahi qui dit qu’il est en deuil.

« Son état s’était soudainement détérioré au cours des dernières 24 heures », a déclaré un proche de l’humoriste. L’artiste avait fait ses débuts à la radio dans les années 1980, à l’époque de l’émergence de la radio libre.

 » Lafesse, ancien compagnon de route de Radio Nova, est l’auteur en 1984 de ces déceptions téléphoniques dont on se souvient forcément « , écrivait l’une de ces premières radios gratuites où il avait fait ses premières portées.

Repéré par les télévisions publiques et privées, sa carrière est lancée quelques années plus tard. Parallèlement à la télévision et à ses vidéos, il prête ses talents d’acteur à plusieurs réalisateurs, comme Pascal Chaumeil, dans Arnacœur.

23

Le célèbre chanteur, Renaud était également très proche avec Jean-Yves Lafesse. Il a brisé récemment le silence concernant son décès lors d’un échange avec Raphael Mezrahi. « Toi, je t’adore, t’es mon frère, mais le meilleur de tous, c’est Jean-Yves » a-t-il lâché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici