Richard C et Sophie Marceau : retrouvailles secrètes à Marseille pour sauver leur couple ….

0
3883

La rumeur de rupture entre Sophie Marceau et son compagnon depuis plus d’un an persiste. La comédienne a été prise en photo en larmes en pleine rue.


Mais selon le magazine Voici, entre Sophie Marceau et Richard C., tout irait pour le mieux. Le vent mauvais qui a soufflé sur le couple serait passé et les tensions seraient apaisées. S’ils ont en effet le mois dernier été au bord de la rupture, tout irait pour le mieux désormais. Et pour renforcer leur relation,  la comédienne a mis le cap sur Marseille.


C’est dans la villa de Richard qu’ils passeraient des moments pleins de complicité. Le 17 juin dernier, les deux amoureux ont été surpris en train d’échanger des gestes tendres. « Mon amoureux représente un peu tout. C’est bien d’avoir un compagnon. J’ai mes enfants, mais ils ne m’appartiennent pas », a affirmé Sophie Marceau.


« Décider d’être avec un homme est un très joli pacte. Est-ce un besoin de sécurité, de protection? Je n’aime pas l’idée d’être seule. Je le suis suffisamment dans ma tête. J’ai besoin de quelqu’un », a ajouté la star de La Boum qui ne manquera pas cette édition du festival de Cannes où elle pourrait obtenir la palme avec la dernière réalisation de François Ozon Tout s’est bien passé.


Ce long-métrage porte sur le droit de mourir en toute dignité et devrait sortir en salles le 22 septembre prochain. Mais c’est avec le film La Boum qu’elle a conquis il y a quarante un ans le public. Elle a 14 ans lorsqu’elle accorde sa première interview dans le magazine Elle. Sophie Marceau parle alors de son quotidien au collège, les problèmes de drogues et de ses doutes quant à son futur dans le monde du cinéma. 


« Quand on quitte l’école plus tôt que prévu, on va chez Untel, on discute. On parle un peu de tout. Des histoires qui sont arrivées. Des histoires sentimentales. De tout ce genre de choses », confiait à l’époque l’actrice aujourd’hui âgée de 54 ans, qui reste l’une des personnalité préférée des Français.


La jeune adolescente qu’elle était se briguait aussi contre les médecins qui refusent de pratiquer l’avortement. « Il ne pensent ni aux filles, ni aux enfants. On a la chance d’avoir des moyens de contraception. Mais il y a des parents qui ne veulent pas comprendre qu’on sorte avec des garçons. Alors, il faut se débrouiller en cachette », affirmait-elle. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici