Roselyne Bachelot livre ses confidences : de la crise du Covid-19 à la vie privée de Sarkozy

0
977

Dans son récent livre intitulé « 682 jours » publié chez Plon, l’ex-ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, offre un aperçu de son expérience en tant que ministre sous la présidence d’Emmanuel Macron, en particulier pendant la pandémie de Covid-19. Elle y dénonce ce qu’elle appelle « le bal des hypocrites » et s’en prend aux décisions qu’elle juge absurdes prises par les technocrates et aux artistes qui joueraient les victimes alors qu’ils bénéficient de l’argent public. Cependant, le livre renferme également des anecdotes surprenantes, dont une scène de tension entre Nicolas Sarkozy et son ex-femme Cécilia qu’elle a assistée en 2007.

Des révélations surprenantes

Dans son livre, Roselyne Bachelot dévoile des détails sur sa participation à la vie politique en tant que ministre de la Culture, notamment pendant la crise du Covid-19. Elle y critique vivement ce qu’elle décrit comme « le bal des hypocrites », où les technocrates prennent des décisions absurdes et où les artistes jouent les victimes sacrifiées alors que l’argent public coule à flots. Elle y exprime également son mécontentement vis-à-vis des mesures restrictives prises pendant la pandémie, qu’elle juge inadaptées à la situation.

Cependant, le livre de Bachelot renferme également des anecdotes surprenantes, comme lorsqu’elle révèle avoir été témoin d’une scène révélatrice entre Nicolas Sarkozy et son ex-femme Cécilia en 2007. Elle raconte que, lors d’une représentation de l’opéra « Le Trouvère » aux Chorégies d’Orange, le président de l’époque, fraîchement élu, s’est montré peu intéressé par la performance, ce qui a provoqué la colère de sa femme. Cette anecdote est un exemple de plus des tensions qui ont pu exister entre Nicolas Sarkozy et Cécilia, qui ont véritablement gâché l’État de grâce de l’ancien président.

Une rupture douloureuse

Bachelot évoque également la rupture entre Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias, qui a été dévastatrice pour l’ancien président de la République. Elle souligne que cette séparation est restée douloureuse pour le chef d’État malgré sa rencontre avec Carla Bruni, en raison de l’intensité de l’amour qui les unissait. Selon Bachelot, cette rupture a été un véritable « accident de la vie » pour Nicolas Sarkozy.

En résumé, le livre récent de l’ex-ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, offre un aperçu de son expérience en tant que ministre sous la présidence d’Emmanuel Macron, en particulier pendant la pandémie de Covid-19. Elle y dénonce les décisions qu’elle juge absurdes prises par les technocrates et les artistes qui joueraient les victimes alors qu’ils bénéficient de l’argent public. Le livre renferme également des anecdotes surprenantes, comme celle d’une scène de tension entre Nicolas Sarkozy et son ex-femme Cécilia, qui met en lumière les tensions qui ont pu exister entre eux et qui ont gâché l’État de grâce de l’ancien président. Enfin, elle évoque la rupture passionnelle et douloureuse entre Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias, qui a marqué l’ancien président de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici