Salvatore Adamo : cette anecdote stupéfiante avec Johnny Hallyday …

0
11

La star du rock, Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. Depuis sa mort, des confidences inédites ont été livrées par ses proches, qui pour certains n’ont pas été tendres envers le taulier.

Récemment, c’est Salvatore Adamo qui a brisé le silence et qui a livré une anecdote en présence de la star du rock, Johnny Hallyday. A travers une interview accordée à Paris Match, Salvatore Adamo a fait des confidences sur sa carrière. Dans cet entretien, la star a aussi fait quelques révélations sur la mythique séance photo de Jean-Marie Périer.

« En 1966, Jean-Marie Périer faisait poser quarante-six artistes pour le magazine Salut les copains. Parmi eux, Sylvie Vartan, Johnny Hallyday, Claude François, Françoise Hardy, Eddy Mitchell, Chantal Goya, mais aussi Salvatore Adamo. », a rapporté le magazine people Closer, dans sa dernière édition.

« Voilà ce qui s’est vraiment passé. À l’époque, on ne savait pas que cette photo deviendrait mythique. Cette année-là, je suis numéro un du référendum de Salut les copains. Donc j’arrive au studio et comme je ne suis pas très grand, Jean-Marie Périer me dit : ‘Tiens Salvatore, mets-toi sur l’échelle.’ Moi, je regarde les autres, gêné : ‘Non, je vais plutôt me mettre au milieu.' », a-t-il annoncé.

Au final, c’est la star du rock qui surplombe le reste de la troupe, sur une échelle appuyée contre le mur de fond. Salvatore Adamo s’est remémoré : « Johnny arrive en retard, Périer lui dit du coup de s’installer sur l’échelle et il y est allé. Sur le moment, ce n’était rien. Mais ce qui m’a peut-être un peu piqué – tout en admettant que Johnny est immense, qu’il était un monstre de scène et que l’on s’aimait vraiment bien – c’est que le jour de sa mort, je me trouve sur un plateau télé en Belgique avec la présidente de son fan-club belge ».

Avant de poursuivre : « D’ailleurs, sur la photo du siècle, il est sur l’échelle.’ Je n’ai rien dit, mais c’était quand même un peu fort. Il y a des petites choses qui font partie d’une vie et qu’on ne peut pas vous enlever d’un coup. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici