Sarah Lopez, victime de kidnapping – elle raconte son calvaire !

0
2

La célèbre star de la télé-réalité,  Sarah Lopez  qui a vu sa notoriété exploser lors de sa participation dans l’émission ‘Secret Story 10’, serait confrontée à une période particulièrement compliquée. Il faut dire que les messages de ses détracteurs sur les réseaux sociaux sont de plus en plus virulents. Dès lors, la jeune femme a pris une décision radicale.

Face au harcèlement sur instagram, elle a fait le choix d’ignorer certains internautes. « Je bloque maintenant. Avant j’avais de la peine maintenant plus tout, ça me fait flipper. En plus, j’ai déjà vécu une scène hard il y a quelque temps je vous en ai jamais parlé […] je préfère en rire maintenant mais je me dis le monde ne tourne pas rond », a-t-il révélé.

Il faut dire que la ravissante brune a vécu la peur de sa vie. « Cela aurait pu être mon secret dans Secret [Story] : j’ai failli me faire kidnapper ». Jusqu’à présent seuls sa familles et ses amis étaient au courant du calvaire auquel elle a dû faire face. Aujourd’hui encore, elle reste traumatisée par cet évènement.

« Faîtes attention à vous les gens sont dingues », a-t-elle lâché, sans donner davantage de détails sur son kidnapping. Mais elle n’est pas la seule célébrité des réseaux sociaux à avoir peur pour sa vie. Récemment, c’est Magali Berdah , qui s’est fait connaître en créant sa société d’image pour les influenceurs qui a évoqué son drame.

La mère de famille a décidé de déménager à Dubaï face au drame qu’elle avait vécue. Ses parents ont vécu une tragédie. « Ils ont vécu un cauchemar, ils ont été réveillés avec les lampes dans les yeux, attachés, roués de coups. Ma belle-mère a essayé de protéger mon père, mais elle a été traînée par les cheveux. Mon père s’est aussi fait rouer de coups. Les malfaiteurs cherchaient un coffre-fort. Plus ma belle-mère disait qu’il n’y en a pas plus elle prenait des coups », a-t-elle révélé.

Avant de poursuivre : « J’ai été victime de cambriolages. J’en ai vécu à peu près quatre en un an dont un avec braquage à la maison et homme cagoulé à la maison. e n’ai pas été violentée mais je sais le traumatisme que ça m’a créé. On peut comprendre les gens qui vivent dans la peur. Moi j’ai vécu des années dans la peur ».

Laisser un commentaire