Sheila au fond du trou – opération sous haute tension 

0
262

La chanteuse a été hospitalisée au début de l’année suite à une vilaine chute. Depuis, elle serait retablie et apparaît désormais en forme. 

Sheila a été hospitalisée le 2 janvier dernier dans un état grave, suite à une violente chute de vélo. « Un petit tour de vélo, une chute idiote et catastrophe… Fissure du col du fémur », a annoncé sur son compte Instagram la chanteuse qui avait  alors été transportée à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. 

Elle a également souhaité remercier le personnel soignant qui s’est occupé d’elle avec dévouement et toujours avec le sourire. Si selon le magazine Ici Paris, la chanteuse risque d’avoir une longue convalescence, dû essentiellement à son âge, la rumeur soutient qu’elle pourrait ne plus jamais remarcher. 

Un bruit qui n’a pas manqué d’agacer Sheila. Elle s’est exprimée à ce sujet lors d’une interview qu’elle a accordé à La Provence. « La Une d’un journal disait: ‘On ne sait pas si elle pourra remarcher’. Je suis quelqu’un qui fait vendre du papier donc ils inventent des histoires », a déclaré la chanteuse qui a sorti l’année dernière l’album Venue d’ailleurs. 

« Je suis quelqu’un qui a toujours des projets. J’ai envie de bouffer la vie: pour moi, il n’y a pas d’âge. Après, je remercie le Seigneur de me donner une bonne santé. Je n’ai pas le temps d’être malade », a ajouté l’artiste qui a, tout au long de sa carrière et comme nombre de ses confrères, été victime de rumeurs.

« Ce que je trouve terrible aujourd’hui, même si je suis moins emmerdée que quand j’avais 30 ou 40 ans, c’est de voir comment on invente des truc », a conclu Sheila qui célèbrera ses 77 ans le 16 août prochain. Une vieille rumeur datant de plus de 40 ans, évoquant à son sujet une transexualité, lui a inspiré le titre La rumeur dans son dernier album.

Elle a expliqué avoir écrit cette chanson « parce qu’il faut que les gamins comprennent qu’un petit truc que l’on fait sur Facebook pour faire chier le monde peut foutre une vie en l’air », dit-elle, avant de préciser: « Quand on subit une rumeur, on vit comme un animal, on se cache car on ne sait plus à qui parler, on n’a plus confiance en personne, on s’isole ».

Laisser un commentaire