Sophie Davant blessante sur France 2 – Cette révélation sur Muriel qui choque …

0
603

L’humoriste qui s’exprimait au micro d’Eric Dussart et Jade sur RTL, dans le cadre de la promotion de son film I love you coiffure, diffusé sur TF1 ce 19 décembre, a indiqué ne pouvoir participer à l’émission Affaire conclue présentée par Sophie Davant. Et pour cause, elle ne trouve rien à vendre chez elle du fait qu’elle ne s’attache pas aux objets.

Mais s’il «y a un truc» comme elle ajoute, elle ne pourrait toutefois pas s’en séparer facilement car «c’est affectif», dit-elle. « J’ai dit à Anne [Le Nen, sa fiancée, ndlr] : ‘‘Tu vois, quand même, ça a été compliqué la famille mais j’ai quand même les boules de mon père’’, parce que mon père jouait au billard. J’ai trois boules de billard à la maison, donc je pourrais vendre les boules de mon père», finit-elle par dire.

Cependant, Muriel Robin aura été totalement chamboulée à l’issue de sa première rencontre avec Sophie Davant dans son émission C au programme. L’animatrice de France 2 lui aurait souhaité «une bonne grosse journée». Une phrase qui aurait vexé l’humoriste qui a perçu cela comme une référence à son poids.

« C’est bizarre, tu dis pas ça à Catherine Deneuve, tu dis pas ça à Nathalie Baye, ‘‘Allez, bonne grosse journée’’. Quand tu dis grosse, il y a quelque chose qui t’y fait penser. Une grosse bonne journée à la rigueur, mais ‘‘bonne grosse journée à toi la grosse comédienne’’, pardon, tu te dis qu’elle va les enchaîner tous », a confié l’humoriste.

Sophie Davant qui présente en prime son émission Affaire conclue ce lundi 21 décembre, à l’occasion des fêtes de fin d’année, s’est confié dans les colonnes du Parisien. Notamment sur le succès de son magazine S dont le premier numéro a été édité le 19 novembre 2020. Et l’ex épouse de Pierre Sled se réjouit déjà des ventes du bimestriel qu’elle affirme au-delà de ses espérances. Cependant, précise-t-elle une nouvelle fois, ce projet n’est nullement mégalo.

« J’étais étonnée que l’on me propose ce projet de journal reposant sur ma personnalité. Ce n’était pas ma décision sinon, ça aurait été très mégalo», assure Sophie Davant qui, à la question de savoir pourquoi un magazine basé autour de sa personnalité, répond : « Je pense que ceux qui m’ont sollicitée se sont dit que c’était une bonne idée en voyant le succès de Dr Good de Michel Cymes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici