Sophie Davant, peu en confiance avec William Leymergie – sa confidence qui en dit long …

0
56

Depuis quelques mois, la ravissante animatrice Sophie Davant file le parfait amour avec son confrère, William Leymergie. Les tourtereaux ont longtemps travaillé ensemble, mais leur relation a fini par se transformer en une idylle passionnée. Aujourd’hui, les stars du petit écran sont inséparables et ont été aperçus à plusieurs reprises se baladant main dans la main, dans les rues de Paris.

Après avoir longtemps été un coeur à prendre, la mère de deux grands enfants profite de chaque instant passé avec son cher et tendre. Toutefois, selon le magazine people Paris Confidence, la star de France 2 serait terrifiée à l’idée de vieillir. C’est la raison pour laquelle, elle serait toujours sur son 31 et ne laisserait aucune occasion à son entourage de pointer du doigt ses rides ou encore une éventuelle apparence négligée.

« On est plus sensible à votre physique, à votre air fatigué, à vos rides… Je le sais, je le subis et je le combats à ma manière », a-t-elle indiqué, soulignant que les hommes ont plus de chance de ce côté là/ Selon l’animatrice d’Affaire Conclue’, la société actuelle tient moins rigueur aux hommes concernant leur apparence physique au moment de prendre de l’âge.

« On accepte qu’un homme mette toujours le même costume et une femme, sa manière de se vêtir fait partie du personnage. En cela, ce n’est pas encore la parité. On pardonne moins à une femme de vieillir qu’à un homme. Un homme aux tempes argentées a de plus en plus de charme, pour une femme, on va dire qu’elle est « tapée ». Cela suppose de faire attention à soi, faire ce qu’il faut pour rester présentable, de faire du spot, d’avoir un corps agréable à regarder », a-t-elle confié.

Elle déplore une société très injustice envers la gente féminine. « C’est vrai qu’on pardonne beaucoup plus à un homme d’avoir des rides, des cheveux qui blanchissent, d’être toujours habillé pareil, qu’à une femme. Je pense que les critiques sont moins acérées vis-à-vis des hommes que vis-à-vis des femmes », a regretté la ravissante blonde.

Sophie Davant a avoué vouloir atteindre une carrière professionnelle aussi longue que Michel Drucker. « Je ne sais pas si je ferai mon métier aussi longtemps que Michel Drucker mais ce serait un but à atteindre. Le jour où une femme sera encore à l’antenne à 79 ans, on pourra crier victoire ! Après, je ne sais pas si je me le souhaite. Peut-être que j’en aurai ras-le-bol d’ici quelques années… »,a-t-elle annoncé.

Laisser un commentaire