Sophie Davant refugiée avec William Leymergie à Paris, lourde trahison …

0
483

Sophie Davant n’aurait pas apprécié d’être photographiée au restaurant en compagnie de William Leymergie. 
Les propos de l’animatrice de France 2 sur Europe 1 ont été repris par le magazine France Matin qui dans sa Une s’est intéressé à Laeticia Hallyday qui, d’après lui, « tremble pour ses filles ». Sophie Davant, elle, révèle avoir mal pris l’intrusion du magazine Voici, au mois de janvier dernier, dans sa vie privée. 
« Je ne m’en fiche pas du tout. Je le vis assez mal », a affirmé l’animatrice préférée des Français dont des images dans un restaurant à Paris avec William Leymergie ont été dévoilées par les magazines Voici et Closer. C’est d’ailleurs ce dernier hebdomadaire qui avait été le premier, l’été dernier, à révéler au grand jour leur relation. 
Sophie Davant a affirmé avoir vécu la parution de ces images comme une agression, une intrusion dans sa vie privée. Particulièrement dû au fait qu’elle suspecte que ces clichés ont été pris par des clients du restaurant qui les auraient par la suite vendus aux médias. « Les temps ont vraiment changé », a regretté l’animatrice.  
Le magazine Closer indiquait également récemment que Sophie Davant a franchi un nouveau cap dans sa relation avec son nouvel amoureux William Leymergie. Le vendredi 28 janvier, la publication expliquait dans ses colonnes que la journaliste prendrait de plus en plus ses quartiers chez le septuagénaire. 
L’animatrice d’Affaire conclue sur France 2 demeurerait plus souvent, pour une nuit et parfois plus, au 7e arrondissement de Paris, dans l’appartement de William Leymergie où son caniche Raoul l’accompagnerait même. Et lorsqu’elle ne s’y rend pas, c’est William Leymergie en personne qui irait la retrouver au pied de son immeuble.

00


Sophie Davant et William Leymergie sont d’anciens amis. Ils se sont rencontrés en 1989 et se sont très vite bien entendus sur le plan professionnel. Leur relation a ensuite évolué en une belle amitié qui a duré plusieurs années, avant de faire place à des sentiments d’un tout autre ordre qu’on leur attribut aujourd’hui. 

Laisser un commentaire