Sophie Marceau : botoxée aux plantes au quotidien

0
91

Lors d’un entretien, Sophie Marceau a révélé ce secret de beauté à base de plantes qui décime les rides. 

La comédienne de 55 ans s’affiche radieuse, avec un beau teint. Alors que certaines stars optent pour la chirurgie et la médécine esthétique à partir de l’âge de 40 ans, pour maintenir leur peau ferme, Sophie Marceau, elle, préfère ne pas faire de retouches. Dans les colonnes de Femme Actuelle, elle répond à la rumeur selon laquelle elle ferait usage du botox. 

« Certainement pas. J’utilise un gel botox bio. Biotulin. Ça n’a rien à voir avec le botox. C’est un gel à base de plantes qui agit directement contre les rides. Je n’utiliserai jamais de botox, ne serait-ce qu’en raison de la formation d’un masque non naturel sur le visage », a confié la star du film La Boom.

Le gel botox bio dont il est question est un soin baptisé Biotulin. Le produit entre aussi dans la trousse de beauté de Kate Middleton, Michelle Obama, Madonna ou encore la reine Letizia. Ce soin est apprécié par les célébrités car il permet d’éradiquer les rides. Et les effets sont vérifiables au bout d’une heure. 

L’effet de ce soin sur le visage est comparable à celui que produit un traitement au botox. Sauf que son utilisation est moins compliquée puisqu’il s’applique directement sur la peau et non sous la forme d’injections. La formule de cette substance beauté est concentrée sur le spilanthol. 

Il s’agit d’un anesthésique local qui est extrait de la plante Acmella Oleracea (cresson de Para). Défini comme un vrai « botox végétal et bio », il est connu et utilisé en Amérique du sud comme un remède traditionnel qui sert à la cicatrisation des plaies. Le « botox végétal et bio » detiendrait aussi des propriétés inflammatoires. 

D’après les révélations de Paris Match au mois de janvier dernier, Sophie Marceau vivrait une « romance sans complication », bien qu’elle préfère garder à l’abris des regards sa vie privée. La comédienne « ne cherche pas l’amour: elle l’a trouvé. Sa relation avec un chef d’entreprise et directeur de théâtres parisiens, paraît l’équilibrer comme un bonheur simple », commentait la publication. 

Laisser un commentaire