Sophie Marceau, cette réponse stupéfiante concernant le vaccin du covid 19

0
5

Ca y est, le président de la République Emmanuel Macron vient tout juste de passer à la vitesse supérieure il y a quelques jours avec la validation du passé vaccinal par le Conseil Constitutionnel, un pas vers le recours quasi obligatoire au vaccin pour les activités de la vie quotidienne. Une solution que le président a mis en place en voyant les chiffres de la vaccination stagner dans le pays et qui a eu un effet record dès son annonce, le site Doctolib expérimentant des files d’attentes monstrueuses pour la prise de rendez-vous. Mais depuis, l’une des questions que l’on pose souvent aux stars comme Sophie Marceau, c’est de savoir ce qu’ils pensent de ces mesures. 

Sophie Marceau pas contre la vaccination, mais …

On vient de le dire, difficile d’échapper à la question de la vaccination en ce moment, une question qui brûle les lèvres de tout le monde et qui est plus que jamais sur le devant de la scène médiatique, avec de nombreuses contestations et manifestations à travers le pays ces derniers week-end. Mais quand on est une star et que l’on s’exprime publiquement, il est parfois compliqué d’exprimer un avis sans forcément que l’on se braque et que parfois même on modifie ce passage. D’ailleurs, Sophie Marceau a récemment eu le droit à son scandale quand elle a mis une main au fesses du réalisateur François Ozon lors de son passage au Festival de Cannes. Un geste qui lui avait valu la colère de pas mal de personnes sur les réseaux sociaux. Pas sûr que la réponse au vaccin par Sophie Marceau attire plus de fans ! 

En effet, alors qu’on lui posait cette question, Sophie Marceau s’est voulu plutôt positive avec le vaccin contre le Coronavirus. Elle a alors tenu à rappeler qu’elle n’était absolument pas contre la vaccination et que pour elle ce qui était le plus important, c’était avant tout de ne pas mettre la vie des autres en danger. Toutefois, à la suite de sa réponse, Sophie Marceau a tenu à tempérer ce qu’elle venait de dire en restant prudente sur sa façon de  communiquer afin de ne froisser personne. 

En effet, elle a ainsi indiqué qu’elle comprenait aussi les gens qui ne souhaitent pas se vacciner. Elle a ainsi complété en indiquant que pour elle, la vaccination, c’était avant tout une question de choix, d’un choix que l’on doit faire en son âme et conscience. Enfin, elle a terminé en indiquant qu’elle avait le sentiment qu’aujourd’hui, on prenait trop de  médicaments et qu’elle préférait pour certaines choses un certain retour aux choses plus naturelles. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici