Stéphane Bern dévasté : il révèle le décès de son frère 

0
124

Stéphane Bern a annoncé une triste nouvelle. Il vient de perdre un être cher. 

Stéphane Bern a choisi la Grèce pour ses vacances cet été. C’est depuis le coin de paradis où il se trouve qu’il a annoncé la mort de son frère, Armand. Un décès qui le frappe seulement six mois après la disparition de son père. « Armand, mon cher frère. On s’était jurés qu’on resterait unis pour la vie et la mort nous a séparés ce 6 août », a-t-il écrit en légende de clichés sur lesquels on le découvre avec son frère. 

« Tu es parti trop tôt, à un mois de ton 60e anniversaire, après avoir lutté courageusement contre le mélanome qui a fini par l’emporter. Pudique et modeste, humble et taiseux, mais terriblement sensible, tu n’aimais pas les épanchements et me laissais prendre la lumière pour mieux rester dans l’ombre », a poursuivi le présentateur de 58 ans. 

« Mais en vérité tu étais le pilier de notre famille, le roc, l’aîné et le bon génie vers lequel on se tournait. J’ai besoin aujourd’hui de dire publiquement quel mari, père, fils et frère extraordinaire tu étais dans ta grande simplicité (….) Ton intelligence m’impressionnait, ta capacité de travail, ton immense culture, ta gentillesse, ton humour et ta grande générosité », a exprimé Stéphane Bern. 

Pour le spécialiste des têtes couronnées, cette perte est très douloureuse. « A peine six mois après la mort de papa, je perds avec toi une partie de moi-même, mon modèle, mon exemple. Tu étais le dernier témoin de notre enfance heureuse, le dernier avec qui je pouvais partager nos souvenirs. Je me sens perdu sans toi, je ressens un sentiment de vide absolu, vertigineux », déclare le présentateur de France 2. 

« Tu laisses un vide immense dans le coeur de ceux qui te chérissent, ton épouse Jocelyne aimante et dévouée, tes trois merveilleux enfants, tes deux petits-fils et un troisième petit-enfant à naître. Je te fais le serment d’être fidèle à ta mémoire, d’être pour eux un autre père. La seule mort, c’est l’oubli. Je t’honorerai et t’aimerai jusqu’à ma propre mort », déclare Stéphane Bern.

Le spécialiste des têtes couronnées a invité à la fin de son message ceux qui l’ont connu et qui le souhaitent à « honorer sa mémoire en faisant des dons à l’association pour la recherche sur le mélanome ». Armand Bern allait bientôt avoir 60 ans. Il luttait contre le cancer de la peau qui a fini par remporter la victoire. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici