Stéphane Hubert (Familles Nombreuses XXL) au plus mal – le budget course explosé !

0
14

Dans l’épisode 45 de la saison 5, les téléspectateurs ont retrouvé les membres de leurs familles préférées dont la famille hubert, Laetitia Provenchère ainsi que les Santoro.

TF1 diffuse quotidiennement Familles nombreuses, la vie en XXL à 17H40. Ce 24 mai 2022, ce sont trois familles sur quatre qui étaient à l’honneur. Les fans du  programme ont notamment retrouvé la famille Santoro qui prépare son voyage au Canada où ils rendront visite à Maxime, le frère de Nicolas, et sa famille.  

Et préparer les affaires de tout ce beau monde n’est pas une chose aisée. Il faut notamment vérifier les tailles des tenues vestimentaires pour le froid, dont les doudounes. Heureusement, il n’y a pas grand chose à pourvoir, juste quelques paire de chaussures et des bonnets. Puis toute la famille prend une belle photo pour tonton Max pour qu’il sache qu’elle est prête.

« Les Santoro prêts pour la neige », pourra constater Maxime tandis que chez les Provenchère, Laetitia reçoit ce jour sa mère, venue l’aider. Ce n’est pas la première fois que ça arrive, puisque Catherine, très fusionnelle avec sa fille, vient souvent lui donner un coup de main pour les enfants et la maison. 

Elle va notamment faire du rangement, et profiter de ce que les triplées dorment pour faire des croque-monsieur. Mais Nolann, qui n’est pas un enfant facile, donne du fil à retordre à sa mère et refuse de manger.  Ce 24 mai, Audrey n’est pas là. Elle est en néonat et c’est Stéphane qui doit se coller aux courses. 

Il fait dans un premier temps une liste de course avec les enfants, mais a quand même du mal à se retrouver. Alors, il décide d’appeler Audrey afin qu’elle lui donne un coup de main. Au supermarché, ce n’est pas simple pour le père de famille, entre le chariot des courses et les enfants qu’il faut gérer. 

Un exercice dont Stéphane se serait bien passé. Le papa de famille nombreuse dépasse d’ailleurs le budget habituel de sa femme. Celle-ci en aurait eu pour 200 euros. Ce jour-là, les courses valent 100 euros de plus. On comprend pourquoi la maman préfère se coller à la tâche. Stéphane confie avoir besoin de sucre pour se consoler de l’absence d’Audrey.  

Laisser un commentaire