Stéphane Plaza, terrible maladie – il claque tout pour la Bretagne…

0
197

Le célèbre animateur de M6, Stéphane Plaza n’a pas commencé l’année 2021 sous les meilleurs auspices. En effet, le meilleur ami de Karine Le Marchand a vécu une rupture particulièrement douloureuse avec son ex, avec qui il pensait passer le reste de sa vie. Cette dernière a fait le choix de le quitter pour un homme beaucoup plus jeune.

Récemment, le magazine people Ici Paris a consacré un dossier sur le quinquagénaire et livre une nouvelle étonnante à son sujet. Selon la publication, l’agent immobilier le plus célèbre de France serait atteint d’andropause. Une maladie qui l’a poussé à quitter la capitale, pour poser ses valises en Bretagne, une région qu’il affectionne particulièrement.

Une décision lourde de conséquence, qu’il a tenté d’expliquer lors d’une interview accordée à nos confrères de Télégramme.  » L’envie est là et j’ai toujours cru en cette région où on dit qu’il ne pleut que sur les cons et j’ai l’impression d’en croiser beaucoup en ce moment. En Bretagne, j’aime le climat, les gens, le cidre… », a-t-il annoncé.

Avant de poursuivre : « Comme j’ai 51 ans et que je commence à être un peu atteint par l’andropause, j’ai besoin de vent frais, de bien être, d’un climat pas trop chaud. J’aspire aussi à ne pas voir trop de monde. La Bretagne me paraît donc parfaite. Je voulais avoir un avis auprès de mes abonnés et je vais à présent me le faire moi-même. Et si je ne trouve pas mon bonheur, je verrai ce que je ferai, mais je ne suis pas inquiet ».

Une chose est sûre, c’est que la mer doit être à proximité de son logement. « Je pense que je serai plus près de la mer : Dinard (35), Saint-Malo (35), Carnac (56)… J’irai rechercher la mer, le vent, le sable… J’ai en effet besoin de m’aérer la tête, car j’ai un métier stressant. J’ai aussi envie de me balader et je trouve que l’eau me repose », a-t-il confié.

Avant de souligner : « En raison du réchauffement climatique et le fait qu’il fasse de plus en plus chaud sur la planète, je suis sûr que la Bretagne, c’est l’avenir. C’est maintenant qu’il faut y aller, même s’il y en a déjà beaucoup qui y viennent et qu’il ne faut pas que tout le monde y aille ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici