Sylvie Vartan, livre un lourd secret sur la guerre autour de l’héritage de Johnny Hallyday !

0
806

Johnny Hallyday est décédé en 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. Depuis son décès, sa veuve Laeticia Hallyday et ses enfants aînés, Laura Smet et David Hallyday se livrent un guerre médiatique et juridique sans merci. Leur conflit autour de la succession du taulier a été très médiatisé. Au final après des longs mois de conflit, la clan Hallyday a décidé de signer un accord dans le plus grand secret en juin dernier.

« Consciente que la situation née de la remise en cause de ces décisions ne pouvait durer plus longtemps, Laeticia a émis le souhait de parvenir à une entente avec les aînés de son mari. Il en va de la paix réclamée par le deuil, comme de la sérénité qui doit habiter chaque famille », pouvait-on lire à travers un communiqué.

Quant à David Hallyday, il espérait plus que tout, tourner la page de ce conflit qui a été particulièrement éprouvant pour lui et ses proches. « La rage, je ne l’ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des choses qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus », a annoncé le fils de Sylvie Vartan, lors d’une interview accordée à nos confrères de Télé Loisirs.

Laura Smet a révélé que suite à ce conflit, elle avait atteint un point de non retour avec sa belle-mère, Laeticia Hallyday. « J’ai dû voir mon père depuis 5-6 ans avant sa mort plusieurs fois en cachette, et ce n’était pas facile, ni pour lui, ni pour moi. Lorsque mon père est décédé, j’ai écrit cette lettre ouverte posthume, et croyez-moi j’y ai bien réfléchi, parce que pendant plus d’un mois, j’ai fait plusieurs tentatives pour entrer en relation avec Laeticia, mais je n’ai jamais eu de réponse de sa part », a confié celle qui a goûté pour la première fois aux joies de la maternité en octobre dernier.

Avant de poursuivre : « Il n’y aura jamais de paix possible. A partir du moment où elle a franchi la ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père. J’étais avec ma mère ce jour-là. On a attendu quatre heures dans le salon pour qu’on puisse dire au revoir à mon père ».

Quant à l’ex femme de Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, elle est revenue récemment sur cette guerre sans précédent lors d’un entretien accordé à Télé Poche. « J’y ai été obligée. Moi, quand je suis scandalisée, je ne peux pas me taire. Je suis assez cash et je ne peux pas laisser faire quand je vois qu’on attaque les miens ou moi directement. Oui, le temps est un grand maître. J’ai mon tourbillon à moi qui me suffit amplement. Je m’occupe des gens que j’aime, les autres font ce qu’ils veulent tant qu’on entre pas dans mon jardin. La vérité finit par se savoir au bout du compte, on ne peut pas berner le public trop longtemps», a-t-elle indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici