Sylvie Vartan, relation explosive avec sa fille Darina – elle balance tout !

Sylvie Vartan est très complice avec sa fille Darina Scotti-Vartan, adoptée en Bulgarie avec son mari Tony Scotti, en 1997. Récemment, elle a accepté de se livrer en toute transparence sur le lien très spécial avec sa fille. C’est donc auprès de la journaliste Audrey Crespo-Mara, pour le compte de l’émission Sept à huit, diffusée sur TF1, que la mère de David Hallyday a ouvert son coeur.

« Parce que j’avais peur… », a indiqué l’ex de Johnny Hallyday. Avant de poursuivre : « Ce qui me dérange beaucoup, dans les articles, c’est qu’on dit « la fille adoptive ou le fils adoptif » .Je trouve cela insupportable personnellement. « Nous ne disons pas: « Votre fils biologique »,« il est né par insémination artificielle »,« il est né d’une mère porteuse ». On ne dit pas ça des autres », a-t-elle regretté.

Elle éprouve le même amour que ce soit pour David ou Darina. «Ma fille est ma fille. Point. Elle me fait rire, elle me fait pleurer , elle m’inquiète comme David l’a fait», a-t-elle annoncé. La chanteuse de 71 ans a aussi démenti les bruits de couloir révélant une relation explosive entre elle et sa fille.

Sylvie Vartan a aussi annoncé qu’elle avait toujours rêvé d’avoir une famille nombreuse. « J’ai toujours voulu avoir plusieurs enfants, puis le destin en a décidé autrement. Mais j’avais une idée en tête, et quand je me suis remariée, mon mari n’avait pas d’enfants, et on voulait, on rêvait Darina », a-t-elle avoué.

En 1997, le couple se rend en Bulgarie, pays d’origine de Sylvie Vartan. «Je voulais qu’elle vienne de Bulgarie, c’était un peu normal », poursuit-elle, avec beaucoup d’émotions. Reprendre contact avec ses racines, était une chose primordiale pour la mère de David Hallyday. Cela a permis au couple de mettre en place «un lien supplémentaire » avec leur fille. Au moment de leur rencontre, Darina était un «tout petit bébé ». « Nous avons passé la nuit à la regarder. Elle était calme, elle était heureuse… », a conclu la chanteuse.