Theranos : prison ferme à l’encontre d’Élizabeth Holmes, une dirigeante au parcours stupéfiant

0
238

La start-up américaine avait vanté sa technique de tests sanguins révolutionnaire qui n’a pas abouti, alors qu’elle a bénéficié d’une revalorisation de près de dix milliards. La défense de Mme  Holmes a prévenu qu’elle ferait appel. 

Élizabeth Holmes, connue comme l’une des célébrités de la Silicon Valley, a été reconnue coupable de fraude au mois de janvier. Ce vendredi 18 novembre, elle a été fixée sur sa peine. Près de vingt ans après avoir créé la start-up Theranos, qui assurait une révolution dans le domaine des diagnostics de santé, l’ancienne patronne écope de 11 ans de prison.

La requête du parquet s’élevait à quinze ans de prison, ainsi que la restitution aux victimes de 800 millions de dollars, soit 773 millions d’euros. Élizabeth Holmes, 38 ans, maman d’un petit garçon et enceinte, dispose jusqu’au 27 avril pour entamer sa peine, a fait savoir le juge Edward Davila, président lors du procès  de la femme d’affaires

L’ancienne chef d’entreprise a été reconnue coupable au mois de janvier dernier pour n’avoir pas dit la vérité aux investisseurs sur les véritables avancées des travaux menés par ses équipes. «  Aveuglée par l’ambition », l’ex-dirigeante « a extorqué des centaines de millions à des dizaines d’investisseurs » et « mis des patients en danger », a affirmé la procureure. 

« Je prends, devant vous, mes responsabilités pour Theranos. J’ai adoré Theranos. C’était le travail de ma vie », a déclaré, les larmes aux yeux à l’audience, Élizabeth Holmes. C’était juste avant que la  sentence soit prononcée. « Je suis dévastée par mes échecs », a ajouté l’entrepreneure enceinte de son deuxième enfant.

« Il ne s’est pas passé un jour ces dernières années sans que je sois profondément touchée par ce que les gens ont traversé à cause de mes erreurs », a ajouté Élizabeth Holmes. Ses avocats a indiqué qu’il ferait appel. Il plaidait pour la peine maximale d’un an et demi, soutenant que leur cliente ne représente pas de danger pour la société. 

De plus, cette dernière n’a pas obtenu de bénéfices financiers de ce projet et n’a ainsi pas à passer plusieurs années de sa vie en prison, précisément pour n’avoir pas réussi dans son projet ambitieux », ont estimé ses avocats. « Mme Holmes est punie chaque jour pour son délit, depuis des années et pour le reste de sa vie », ont-ils argumenté mardi. 

NEW YORK, NY – SEPTEMBER 29: Elizabeth Holmes speaks on stage during the closing session of the Clinton Global Initiative 2015 on September 29, 2015 in New York City. JP Yim/Getty Images/AFP

Et «  il n’y a pas de raison de croire qu’elle dirigera une entreprise cotée en Bourse à l’avenir », ont ajouté ses avocats. Il y a 19 ans, Élizabeth Holmes créait Theranos. Son souhait était de concevoir un appareil de diagnostic sanguin indolore, moins coûté mais aussi qui soit rapide. Sa capacité a convaincre lui a permis de lever des fonds importants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici