Thomas Dutronc craque ! Sa mère Françoise Hardy vit un calvaire …

0
852

Depuis plusieurs années, la célèbre chanteuse, Françoise Hardy lutte pour que l’euthanasie soit autorisée en France. Aujourd’hui face à la mort, la chanteuse atteinte d’un cancer regrette de ne pas y avoir eu accès. Elle est militante pour le droit de mourir dignement. À soixante-dix-sept ans, Françoise Hardy est atteinte d’un cancer du pharynx, qui l’a contrainte de renoncer à sa passion de toujours, le chant.

Elle se dit prête à mourir. La douleur est devenue tellement insupportable, qu’elle préfèrerait partir. «Lorsque mon état deviendra encore plus insupportable, je n’aurai malheureusement pas le soulagement de savoir que je peux être euthanasié. La France est inhumaine à ce niveau. », a déclaré la mère de Thomas Dutronc, lors d’une interview accordée à nos confrères de LCI.

Actuellement en convalescence après avoir été opérée selon le magazine France Dimanche, l’épouse de Jacques Dutronc doit désormais vivre avec les effets secondaires des radiations, et plus particulièrement avec sa surdité d’une oreille qui l’empêche de poursuivre sa brillante carrière de chanteuse. Un coup terriblement difficile pour cette artiste devenue un symbole de la culture populaire en France.

Mais ce n’est pas tout, comme elle l’explique à nos confrères du LCI : «Privée de salive depuis trois ans à cause des séances de chimiothérapie, j’ai une détresse respiratoire permanente, des crises d’étouffement, sans oublier d’interminables hémorragies nasales. », a-t-elle déclaré. Depuis plusieurs années, elle a choisi de se battre sans relâche pour que chaque patient confronté à une douleur physique ou mentale insupportable puisse recourir au suicide assisté.

Car à ce jour, de plus en plus de personnes en fin de vie sont obligées de partir à l’étranger pour mettre fin à leurs souffrances. Aujourd’hui, Françoise Hardy n’espère qu’une chose: ne pas avoir recours à cette ultime solution. Son fils Thomas vit très al la situation.  » C’était le lendemain d’un de mes anniversaires. Avec l’une des grandes amies de Thomas, qui est né comme moi un 17 janvier, on venait d’apprendre que m’avait diagnostiqué un lymphome », a confié la chanteuse.

Avant de poursuivre :  » A un moment, Thomas s’est levé, j’ai cru qu’elle allait aux toilettes. Et sa grande amie m’a dit : ‘Il ne voulait pas que tu voies qu’il pleure. Même quand j’en parle maintenant, ça me bouleverse encore ». François Hardy vit de plus en plus mal cette situation, qui ne cesse de se dégrader avec le temps.

2

Laisser un commentaire