Thomas Dutronc, en pleurs, sa réponse face à la souffrance de Françoise Hardy

0
868

Depuis des années maintenant, il y a un questionnement qui revient souvent sur le devant de la table, c’est celui de la fin de  vie. En effet, on le sait, la médecine a évolué grandement et continue d’ailleurs de le faire Il n’y a qu’à voir le Coronavirus par exemple. Il y a moins de deux ans de cela, c’était encore une maladie inconnue qui contaminait quelques dizaines de patients tout au plus à travers une zone bien spécifique d’un seul pays ! Aujourd’hui, ce virus a été étudié et l’on a trouvé un vaccin et même plusieurs pour lutter contre celui-ci. Mais malgré ces progrès de la médecine, il y a malheureusement des maladies que l’on n’arrive pas à traiter. En effet, les cancers sont aujourd’hui l’une des causes de la prise de mort en France et ils posent souvent cette question de fin de vie. C’est en tout cas ce qu’il s‘est passé pour Françoise Hardy. 

Il se cache pas pour ne pas pleurer devant Françoise Hardy ! 


Car oui, si dernièrement on a peut-être plus entendu parler de Jacques Dutronc à cause de ses ennuis de santé, Françoise Hardy n’est clairement pas en reste. En effet, depuis quelques années maintenant, elle doit lutter contre plusieurs cancers. Des cancers qui ont déjà mis un terme à sa carrière. En effet, ceux-ci ont touché ses cordes vocales et quand on est chanteuse, forcément, il est bien difficile de pouvoir travailler sans ce qui représente justement son plus grand outil de travail ! Alors forcément, François Hardy a dû abandonner ce qui était son rêve et après des années de combat, elle commence à être grandement fatiguée et elle a même pensé à baisser les bras. 

Car comme on vient de le dire, la question de la fin de vie est centrale dans la gestion des cancers. Françoise Hardy a même alors été jusqu’à demander à son médecin qu’il l’aide à partie, ce que celui-ci a refusé car c’est encore illégale en France, contrairement à nos voisins Suisse par exemple. 

Alors, depuis quelques jours, Françoise Hardy a relancé le débat sur le fait de pouvoir mettre un terme à ses souffrances dans des cas spécifiques comme celui du cancer. Mais malgré tout, elle peut toujours compter sur le soutien de sa famille. D’ailleurs, elle a récemment raconté une anecdote sur son fils. En effet, à l’annonce de son premier cancer, le fils de Françoise Hardy aurait fait mine d’aller aux toilettes. Il aurait alors pleurer là-bas refusant de mettre encore plus de stress et de poids sur sa mère déjà assommée par ce terrible diagnostic ! 

Laisser un commentaire