Un proche de Johnny Hallyday dévoile ses « Dysfonctions érectiles » …

0
924

La star du rock, Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. Depuis sa mort, celui que l’on surnommait l’idole des jeunes a fait de nombreuses confidences explosives de la part de ses proches. L’écrivain, Marc Francelet a écrit un livre et autant vous dire que ses confidences sont fracassantes.

Marc Francelet a sorti son ouvrage explosif, décrivant de multiples anecdotes stupéfiantes sur Johnny Hallyday, dont les fans n’auraient jamais imaginé un jour en avoir l’écho. Le livre est baptisé ‘L’Aventurier’, et son auteur ne s’est pas privé pour dévoiler les secrets les plus intimes du défunt mari de Laeticia Hallyday.

Amis depuis toujours, l’écrivain connaît les moindres détails de la vie du taulier. De sa jeunesse, à sa carrière, ses addictions, son penchant pour les femmes et pour les prostituées, ou encore ses problèmes conjugaux avec Laeticia Hallyday. Autant vous dire que Marc Francelet a fait des révélations inédites sur Johnny.

« Quand il y va trop fort sur la coke et les anabolisants, ce n’est pas un foudre de guerre… », a-t-il annoncé, soulignant ses quelques problèmes « de dysfonction érectile ». Johnny Hallyday est connu pour ses relations avec les femmes. Il aurait eu plus de 3000 coquètes féminines.

« Le séducteur, habitué à tomber les filles, lui murmure des mots doux un peu faciles et loin d’impressionner sa cible.  Avec la taulière de la Madrague, ça ne prend pas. L’actrice l’envoie balader sous les yeux de Marc Francelet, témoin de ce râteau retentissant », rapporte l’écrivain à travers son livre L’aventurier, aux éditions Broché.

Le chanteur avait quelques problèmes d’érection que seul ses proches savaient.  « Une nuit, Johnny, en panique, téléphone à son pote après une panne au lit en charmante compagnie. Il lui fournit un remède revigorant à base de papavérine mis au point par un médecin de ses connaissances, éminent spécialiste des troubles érectiles », a confié l’hebdomadaire Public.

Laisser un commentaire